1. Lesbienne malgré lui !


    Datte: 16/12/2018, Catégories: fh, asie, hféminisé, Transexuels trans, Oral Oral hdanus, hgode,

    Résumé des épisodes précédents : «Minori Nakazawa » Fan de cosplay, Stéphane veut se déguiser pour assister à un salon. Faute de personnage masculin, petits et un peu fort, comme lui, il se déguise en Minori Nakazawa. Sa vie bascule alors«Cam_TS »Stéphane est désormais cam-girl. Sous le nom de Nori-Trap, il se travestit, se masturbe devant des spectateurs payants et ça lui plaît ~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o J’organise des sessions de cam deux fois par semaine. Je gagne 300, voire 400 € à chaque fois. Tout part ensuite en lingerie, en godemichés et en accessoires divers De toute façon, je ne fais pas ça pour l’argent. Ça me plaît d’être une star sur Cam-TS. Maintenant, je sais mettre des bas et j’arrive un peu à marcher avec des talons hauts. En tant que Stéphane, je suis toujours la scène Cosplay en Picardie, mais j’ai compris la leçon : plus question de parler des cam À Abbeville, une nouvelle librairie s’ouvre. Elle est spécialisée manga et anime. Pour l’ouverture, ils font une petite fête et un cadeau est offert aux cosplayers. Il faut que j’y aille ! Ce n’est pas pour le cadeau, c’est juste pour montrer mon talent de cosplayer ! Ça ne me vient même pas à l’idée de choisir un personnage d’homme. En plus, je ne connaîtrai personne à Abbeville. Pour la librairie, je vais quand même laisser mes nuisettes sexy au vestiaire Va pour Chieko, de Princess Jellyfish. Elle est petite, ronde, sans poitrine, comme moi et très garçon manqué. Au moins, les garçons ne m’aborderont pas ! ...
     Chieko adore les kimonos à fleurs. Elle porte des petites lunettes et surtout, une coupe au bol devant, avec une mèche de cheveux longs derrière. Une mulette japonaise, quoi ! Je n’ai qu’à retailler une de mes perruques. Elle ne porte ni bijoux ni accessoires. Je suis presque déçu de reproduire son look aussi rapidement. Je me couds quand même une poche intérieure dans le kimono, pour pouvoir y mettre mes papiers (Chieko n’a pas de sac à main.) Et surtout, mettre ma touche perso. Le jour J, il fait très beau. C’est le samedi des départs en vacances et il y a pas mal de monde sur la route. Je porte un ensemble blanc très sexy ; que personne ne peut même deviner sous le kimono. Dès que je rentre, je vais jouer avec mes sextoys (sauf si j’ai trouvé un manga passionnant et que je préfère passer la soirée avec lui ). Je voulais arriver vers 15 h, mais il est 16 h 30 passées lorsque j’atteins mon but. L’adresse indiquée est un peu à l’écart du centre-ville. Comme d’habitude, c’est moins bien que prévu : dans la vitrine, il y a aussi des comics et des jeux de rôle. J’imagine qu’il n’y a pas assez de fans de manga à Abbeville À l’intérieur, il n’y a que des jeunes mecs de mon âge. Et bien sûr, personne n’est déguisé. Au fond, il y a un buffet avec des chips, du saucisson et du coca. Je suis très déçu. D’habitude, dans une boutique de manga, tout le monde se parle : — Je cherche telle série, ce n’est pas de ton côté ? Tu connais ça ? C’est bien ? Je lis telle série, tu en connais d’autres ...
«1234»