1. J'ai envie de me gouiner (2)


    datte: 23/12/2018, Catégories: Lesbienne, Auteur: sexag,

    Sophie ne m’a toujours pas appelé ou peut-être n’ai-je pas entendu. Effectivement, elle m’a laissé un SMS : « Coralie, j’ai bien eu votre appel mais je n’étais pas disponible. Je peux vous proposer de venir prendre l’apéritif ver 20h à l’adresse qui figure sur ma carte. Etes-vous libre ? » Je réponds immédiatement « OK 20h ». Le temps de passer à l’appartement puisqu’elle habite dans l’immeuble en face, j’en profite pour prendre une douche. En me rhabillant, je me caresse les seins et m’amuse avec les poils de ma touffe en pensant à ma première conquête. Je voulais me gouiner eh bien c’est bien parti. Je décide de ne pas changer de tenue puisqu’elle a fait de l’effet à ma patronne mais j’enfile quand même un string qui a du mal à contenir toute ma toison. 20h je sonne à l’interphone. « C’est Coralie » « Je vous ouvre dernier étage, 6ème l’ascenseur ouvre directement dans l’appartement. Je suis prête » « Je suis prête ? » que veut-elle dire ? Nous n’avons pas prévu de sortir ? Arrivée au 6ème effectivement la porte s’ouvre sur une entrée richement décorée avec lumière tamisée tout dans les tons de rouge. Karine m’accueille dans la parure qu’elle a achetée au magasin. Elle a chaussé de grandes cuissardes à talons hauts, défait ses cheveux qui tombent en rivière sur son déshabillé transparent. Le soutien-gorge, objet de notre rencontre de ce matin, met sa splendide poitrine en valeur. Elle est magnifique. « Que vous êtes belle dans cette tenue très excitante ! » Elle me prend ...
    par la main. « Venez au salon j’ai préparé le champagne pour fêter notre rencontre. » Le salon est une grande pièce avec de larges baies vitrées mais élégamment occultées par de légers voilages roses. L’ambiance est tamisée à l’aide de LEDS savamment disposées. Un canapé d’angle fait face à une table en bois massif sur laquelle sont posées les coupes et la bouteille de champagne. Sur le sol carrelé, à côté de la table est étendu un immense tapis aux dessins géométriques agrémenté de coussin aux couleurs variées Au fond la pièce j’aperçois une vitrine dans laquelle je crois distinguer de nombreux objets ressemblant à des sex toys le ton est donné quant à l’utilisation de ce salon. « Asseyez-vous Coralie. Si vous m’avez rappelé après notre entrevue de ce matin et que vous êtes là, c’est pour que nous baisions ? » Je suis un peu surprise de l’entrée en matière mais après tout c’est la réalité. « Oui, au magasin vous m’avez tellement excité malgré nos très brefs attouchements que j’ai pensé à vous toute la journée et je me suis même masturbée en imaginant cette soirée. Ce sein qui a frôlé ma bouche m’a donné envie de vous caresser de partout et votre réaction m’a confirmé mon impression : vous devez aimer les femmes. « C’est vrai, j’aime le contact avec un corps féminin et mon métier me donne beaucoup d’occasions de me satisfaire ..et de satisfaire certaines de mes clientes. » "Nous avons la même idée, moi je commence juste au magasin, vous êtes la première » « Je vois que vous me ...
«123»