1. Comment je suis devenue dominante.


    Datte: 30/12/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Première fois

    Je suis un homme devenu une travesti par le destin. J'ai été marié. Ma femme n'était pas prtée sur le sexe. Un soir que nous étions occupé à se préparer à faire l'amour je l'ai insulté de « salope » car je voulais voir sa réaction. Pas contente elle n'a pas voulu continué. Nous en avons parlé le lendemain. Et après une longue conversation où j'avouais aimer dominer ; alors nous avons convenu que j'aurais la possibilité d'&ller voir une autre femme une fois par semaine. Je rencontrais une prostitué qui acceptait de se soumettre.Mais ce n'était au soft moi je voulais plus. Alors la pute me parla d'un couple qu'elle connaissait et qui aimerais être dominé, lui comme elle ; ils étaient sans tabou, aimerais commencé en soft et voir pour plus hard plus tard.Nous nous sommes rencontré et je dois dire que ma première impression à été la bonne. Tout deux attendaient que je leurs parlez avant de parler eux. Tout deux avaient les yeux baissés et finissaient leur phrases par Monsieur. Ils avaient l'air de connaître les règles du milieu bdsm.Je leur ai donné rdv pour la semaine après.Pendant toute la semaine je me suis renseigné sur les choses à faire ou pas en domination, me suis acheté des livres. Bref le jour de rdv j'étais prêt et bien que je n'avais jamais dominé un homme la séance s 'est bien passée.Je leur ai appris les positions de bases chien et chienne soumise ils montrent bien leurs anus elle ça moule et lui ces couilleset chienne soumise Ils étaient tous deux très ...
     obéissant.Je leur ai tout de même montré se qu'il risquaient à ne pas obéirje leur ai mis des pinces aux tétons. Ils ont bien résistés bien qu'il gémissaient tout deux sous la douleur.Bien sur pour bien l'humilié lui je l'avais habillé en femelle et mis des pinces aussi à ses couillesje les traitais tout les deux de « salope, pute chienne » tout en les cravachant soft.Elle m'a sucer à fond après que je l'ai baiser à 4 pattes devant son mari qui rougissait de honte et de jalousie ; je les humiliais bien. Elle criait de plaisir et à jouit 3 fois. Lui il était effondré. Je ne lui ai même pas ordonné de se branler, je ne voulais pas lui donner du plaisir. Ils sont repartis en prenant rdv pour la semaine suivante.Nous nous sommes rencontré plusieurs fois et à chaque fois j'allais plus loin dans la soumission.Je me suis laissé sucer par lui devant sa femme il avait honte, « pitie Maitre ! Pitié Maitre ! Pas devant elle » me disait-il humilié un maximum. Je le ai utilisé comme urinoir. D'abord elle elle ne voulait ouvrir sa gueule de pute pour que je lui pisse dedans, alors je l'ai punie les mamelles bondagées des pinces partout surtout aux lèvres de sa moule puis je l'ai attachée pour la fouetterLui non plus il ne voulais pas ouvrir sa gueule de lopette alors punition aussi couilles bondagésavec fouet aussi. Le soir il est reparti avec un sorte de ceinture de chasteté pour hommeEt à partir de ce jour là il devait arrivé en femelleJe commençais à être connus dans le milieu alors j'invitais des ...
«12»