1. Clarisse, maman au foyer


    Datte: 31/12/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Première fois BDSM / Fétichisme, Auteur: charime,

    « Si tu devais me donner une partie de ton corps ? »« Ma bouche, pour vous sucer dès votre réveil, être toujours là à la moindre érection du Maître. Ne plus vivre que dans votre slip pour vous être qu’agréable à tout instant de votre vie, peu m’importe le pourquoi ou le comment si ce n’est que c’est pour votre seul plaisir, Monsieur mon Maître. »Le début :Depuis que j’ai quitté ma vallée, plus de travail, la faillite de mon entreprise et mon divorce avec Lysiane après cette terrible fausse couche, j’ai atterri dans une petite ville très sympa. Il me faut reconnaitre qu’avec la fausse couche de Lysiane, je ne m’étais guère montré à la hauteur, submergé par la douleur peut-être et mon évident manque de tact aussi y est pour beaucoup. Ici, dans mon quartier, la solidarité n’est pas un vain mot galvaudé, elle existe. Je connais chacun des habitants de mon quartier, c’est un peu comme dans ma vallée, chacun connait tout le monde. C’est peut-être pour cela que je m’y plais autant. Tout près, s’il le faut, il y a même l’hôpital. Je suis toujours menuisier-charpentier. Je me prénomme toujours Alain et, à vrai dire, je ne m’en plains pas, c’est un prénom comme un autre. Quoique, depuis mon arrivée, je ne l’entends plus beaucoup. En effet, ici, on me surnomme affectueusement Yul, à cause de mon crâne comme une boule de billard. C’est en référence à l’acteur Yul Brynner. Voilà, quelques précisions pour vous situer. Maintenant, à savoir si cela à de l’importance ou pas, à vous de ...
     voir.Si, il y encore quelque chose qui est important. Depuis quelques mois, cinq ou six, pas de plus, une jeune femme de 24 ans s’est installée dans l’appartement de quatre pièces en face de ma porte. Elle est arrivée avec deux petits, un garçon d’un peu plus de 2 ans et une petite, mignonne comme tout, d’une quinzaine de mois. Son arrivée, avec ses enfants, coïncide avec le départ de son compagnon avec une autre. Cette femme ne ressemble à aucune de mes deux épouses. Petite, elle ne dépasse que de peu le mètre cinquante. Elle possède une longue chevelure qui, pour un peu, nous empêcherait de voir sa belle croupe. À la voir, on ne dirait pas qu’elle a enfanté par deux fois. Sa silhouette est magnifique, ni maigre, ni ronde, elle possède un je ne sais quoi qui m’attire chez elle, un charme qui me dévore les tripes depuis son arrivée. Cependant, après mes deux expériences désastreuses, je n’ai pas le gout à me remettre en ménage une troisièmes fois. Et puis, très vite, elle s’est mise au diapason du quartier, de notre petite ville. Non, elle me plait, elle m’attire sans que je ne puisse réellement dire pourquoi.Le véritable début de notre histoire commence par un accident qui aurait pu virer au drame quand son fils de deux ans se blesse en se renversant une pleine casserole d’eau chaude. J’ai entendu le cri du gamin et celui de cette mère soudainement paniquée. J’ai presque défoncé sa porte du coup. Comme ancien pompier volontaire, j’ai vite compris et fais ce qu’il fallait sous une ...
«1234...12»