1. Les affres de Julie (2)


    Datte: 31/12/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Tabou, Voyeur / Exhib / Nudisme

    Julie s'endormit tard ce soir là. Elle discuta un long moment avec sa soeur, et ne dirent rien au beau-frère sur ce qu'il s'était passé cet après-midi. D'ailleurs, Julie se dit par la suite que si sa soeur n'avait rien dit, c'était peut-être parce qu'elle avait des doutes sur ce qu'elle lui avait raconté. Elle lui fit même remarquer qu'elle la trouvait particulièrement anxieuse, et qu'elle devrait essayer d'en parler à un "professionnel".Le lendemain, elles appelèrent un serrurier qui leur donna rendez-vous en début d'après-midi. Il changea la serrure simple contre une serrure à 4 points. L'addition fut assez salée, mais Julie se sentit soulagée. L'appartement était tel qu'elle l'avait laissé, sans la moindre mauvaise surprise.Vers 17h, sa soeur lui demanda si elle pouvait à présent rentrer chez elle. Julie se sentait en sécurité. Elle remercia sa soeur ; cette dernière lui fit signe de l'appeller en cas de problème. - Au fait, tu devrais laisser un double des clés à ton voisin ?Julie réflechit : - Non, je ne préfère pas. - Tu ne lui fais pas confiance, à lui non plus ? - Je ne sais pas... Julie vit sa soeur faire la moue. Mais elle n'ajouta rien, et s'en alla en lui envoyant un baiser avec la main.Une fois seule, Julie souffla un peu. Elle aimait se sentir seule. Elle s'affala un moment dans son canapé, s'assoupit légèrement. Elle se releva vingt minutes plus tard, alla se prendre une douche, puis ressortit de sa salle de bain uniquement vétue d'une culotte. Elle alluma une ...
     bougie pour faire bruler des huiles essentielles, et alla se préparer un thé.Elle feuilleta un magasine en s'interressant vaguement aux conseils de beauté et lut un article sur le lifestyle.Elle se fit un plateau repas, elle n'avait pas vraiment faim, et elle regarda un film à la télé. C'était Pearl Harbour. Elle aimait bien ce film, et surtout mettre le son fort ; alors pour ne pas gêner son voisin, elle se mit son casque bluetooth sur les oreilles.L'acteur était plutôt beau, et elle se sentait plutôt seule. Julie ecarta un peu sa culotte sur le coté. Elle posa un doigt sur sa chatte, et commença à faire tournoyer doucement son clitoris. Elle se sentait bien, détendue, elle devenait de plus en plus humide, son excitation montait sans discontinuer. Son doigt allait vite à présent, et elle n'avait pas envi de se retenir. Jouir, pour se faire du bien, pour oublier les tracas et les soucis. Elle se sentait venir. Elle sentait ses mamelons durcir, sa respiration s'accélérer, son bas ventre monter et descendre doucement. Son doigt agitait son clitoris dans tous les sens. Sa chatte coulait un peu. Elle sentit qu'elle était en train de venir.L'image sur la télévision changea. Ce n'était plus le film. Le changement de son brutal la fit sursauter. Ce qu'elle voyait sur la télé, c'était elle ! Elle fut tétanisée par la surprise, sentit la peur l'envahir. Elle ne bougeait plus. Elle se voyait, affalée dans le canapé, le casque sur les oreilles, en train de manger des chips. Elle avait ...
«123»