1. De Hervé à Vanessa, chienne soumise (4)


    Datte: 31/12/2018, Catégories: Transexuels Auteur: tomy83,

    Mon troisième réveil est plus soudain. Une vive douleur au niveau du gland me sort me ma torpeur. J’ouvre les yeux et c’est le visage de Malika qui me sourit. Je ne le lui rends pas mais je grimace. Je sens des mains s’affairer sur mon sexe. —putain, ça fait mal... Ai-je la force de dire. — Chut, chérie, Domi en a presque fini. — Mais que... Que me fait-elle ? — Appuie-toi sur moi et regarde. J’essaye de me relever. Je vois la grosse Dominique agenouillée entre mes cuisses en train de passer un anneau doré dans mon méat. Je retombe en arrière. — Je suis chez une bande de tarés... — Ordre d’Émile. Me dit Domi. Malika, compatissante, m’embrasse. Ce baiser et la seule chose dont je me souvienne avant de tomber une nouvelle fois dans les vapes. Les bisous sur mon front et les caresses me sortent une nouvelle fois de mon état comateux. Je lui souris et m’appuie sur mes avant-bras. — Me voilà beau... — Belle, ma chérie, belle... Il est vrai que ma poitrine est parfaite, pour un peu je l’embrasserai si j’avais pu. Malika m’aide à me lever et me place face aux miroirs. Incroyable, je ne me reconnais pas. Une beauté fatale, mi-homme, mi-femme. Une femme avec une bite ou un homme avec une poitrine généreuse. Malika est magnifique également. Sa poitrine fait la même taille que la mienne. Je lui caresse les fesses, les reins puis les seins. Elle grimace. — C’est encore sensible et le chirurgien revient dans une semaine pour nous enlever les fils. C’est vrai que je n’avais pas pensé à ...
     ça. Je m’approche de la glace et je peux voir une petite cicatrice en dessous de chaque mamelon. Excellent travail, pensais-je. C’est dingue comment un tel volume est passé par une si petite incision. — Alors, Vanness, enfin debout ? Me dit Dominique en revenant de je ne sais où. Elle me prend la queue sans vergogne et me décalotte. — Tu es magnifique avec ce "Prince Albert". Je baisse les yeux et vois l’anneau doré entrant par mon méat et ressortant juste à côté de mon frein, au niveau de mon prépuce. Heureusement que j’étais encore à moitié endormie. Je te remercie Domi. Un gargouillis se fait entendre. C’est Malika. On se regarde et on part dans un fou rire. Il est vrai que cela fait plus de deux jours que l’on n’a rien avalé. Domi, en bonne infirmière, nous a préparé une bonne salade Caesar et servit dans le patio, à l’ombre des cocotiers. — Bon, je vous laisse, j’ai mon compte-rendu à faire à Monsieur. Je n’ai pas tout mangé, trop copieux. Le chirurgien nous a laissé une liste de recommandations. "1- pas de massage violent, juste des caresses en évitant les cicatrices (Je reviens la semaine prochaine pour vous enlever les fils) 2- pas de baignade. Enfin pas vos poitrines. 3- Douches rapides avec séchage immédiat. 4- Vous êtes toutes les deux très belles." On se regarde et on rigole. — Je sens que l’on va ramasser mercredi prochain... Hihihi. — Euh, comment ramasser ? — Bin ma chatte et nos p’tits culs. — Comment ça, NOS p’tis culs ? Elle éclate de rire, se lève et part en ...
«123»