1. Charlotte 2


    Datte: 02/01/2019, Catégories: Première fois Auteur: Grandpervers,

    Chapitre 2 : Le maîtreHier, j'ai découvert que Charlotte, la fille dont je suis amoureux depuis maintenant un an, est-ce qu'elle appelle une "soumise". Cette petite étudiante brune au teint pâle et aux longs cheveux noirs est loin d'être aussi innocente et prude que je le croyais. Elle m'a avoué qu'elle recherchait un "maitre", un homme capable de la dominer et de l'utiliser comme un objet pour sa propre satisfaction. J'ai été choqué lorsque je l'ai appris, mais contrairement à ce qu'elle avait craint, cela ne m'a pas fait peur ni ne m'a fait fuir. Je l'aime et je la veux ; et c'est pour le lui prouver que je l'ai invitée chez moi ce soir, à vingt heures. Non pas pour discuter ou pour une soirée romantique, mais pour la baiser bestialement et la faire mienne à coup de queue.Un an, un an que je fantasme sur elle, que je me branle en pensant à elle. Ça me rend malade de savoir que pendant tout ce temps, des inconnus ont pu profiter de son corps dans cette boite à partouse. Qu'ils ont pu connaitre ce bonheur et pas moi. Cette bande de salauds ne savent même pas la valeur de ce qu'ils ont souillé. Cette fille est tout simplement géniale.C'est la journée la plus longue de ma vie. Je ne sais pas si elle viendra. Je ne lui ai pas donné l'occasion de me fournir une véritable réponse à mon invitation et je me suis comporté comme le dernier des connards. Je ne suis pas comme ça en général. Je suis du genre gentil et attentionné. Pas du genre à balancer à une fille "amène-toi ce soir ...
     pour que je te baise comme une salope". Je suis pourtant très excité rien qu'à l'idée. Je n'ai pas arrêté de m'imaginer les choses perverses que je lui ferais. J'ai eu dû mal à me retenir de me branler toute la journée. Je n'en peux plus. Je n'ai jamais été aussi en manque.Vingt heure dix. Elle est en retard, ou alors elle ne viendra pas. J'ai peur. Si elle ne se pointe pas, cela voudra dire qu'elle ne veut définitivement pas de moi. Je ne pense pas que je pourrais le supporter. Vingt heure vingt. Je stresse, je tourne en rond dans mon petit studio d'étudiant. Cela se présente mal. J'ai fini de lui trouver des excuses et commence à envisager le pire. Il faut bien que je me rende à l'évidence : c'est fichu, elle ne viendra pas, je me suis fait des films pour rien. Vingt heures vingt-trois. La sonnette retentit. Mon cœur bat la chamade. Est-ce elle ? Si c'est quelqu'un d'autre, je serais capable de lui défoncer la gueule tellement je serais écœuré. Je n'ose pas répondre à l'interphone, j'appuie sur le bouton pour ouvrir la porte du bâtiment. Une minute plus tard, on toque à ma porte. Je pose ma main sur la poignée, prenant une grande respiration. Si c'est elle, je vais devoir assurer. Sinon... peu importe qui c'est, qu'il se casse, je vais avoir besoin d'être seul.J'ouvre. Mes yeux s'illuminent de bonheur. C'est elle ! C'est ma Charlotte ! Elle est venue ! Je n'arrive pas à y croire. Au fond, j'étais persuadé qu'elle ne viendra pas, je n'avais pas franchement beaucoup d'espoir. ...
«1234...9»