1. Second frisson avec Romain


    datte: 03/01/2019, Catégories: Hardcore, Lesbienne, Partouze, Auteur: marika842010,

    XIII. Second frisson avec RomainA. Première partieJ’ai vendu mon scooter par Le bon coin…Cette journée fut riche en émotions, mon acheteur est devenu mon amant en quelques minutes, sur le canapé du salon…Puis il est parti sans dire un mot, juste un regard merveilleux qui m’a suivie longtemps dans mes rêves.Je pensais à lui parfois, je ne savais même pas son prénom, mais en parfaite blonde je lui avais ouvert mes cuisses, offert à boire, cédé mon scooter, sans m’assurer de son identité…Le chèque était valable, mais j’avais vu qu’il était au nom de Madame Sandra Marchant, en le déposant le lendemain à ma banque.Cela ne me donnait en rien son prénom…Etait-il réellement son mari ? Etait-il le père de l’ado pour lequel il avait acheté le scooter ?Marchant ne me mena pas très loin sur Internet, ni sur les pages jaunes… Nom trop répandu sans autre précision, je ne reverrai pas mon amant…J’avais son numéro de téléphone, et même là je restais sans réponse… Annuaire inversé, on me promenait sans rapport avec le nom que j’avais…Et si j’appelais ? J’avais dit que c’était pour l’annonce… Je peux recommencer, bien que ça fasse un bon mois…- Allo, bonjour Madame, j’appelle pour une annonce, à laquelle vous aviez répondu…- Ah, oui, le scooter ?- Exact !- Oh, mon mari l’avait acheté et mon fils est heureux comme un ado avec un scooter d’occasion… Bref, tout va bien… Mais vous appelez pourquoi ?- Oh, rien, j’ai retrouvé un second casque, et un porte-bagages jamais utilisés… Je voulais vous ...
    les donner…- Oh, c’est gentil. Ecoutez, mon mari n’est pas là, je le lui dirai et on passera chez vous.- Notez mon numéro…Je raccroche, elle a l’air jeune, je vais attendre… Je pense que pour lui j’étais un coup gratuit, il est si habitué que ça à se faire une pauvre femme seule en milieu d’après-midi ?Il rappelle dans la soirée, de chez lui, je pense, il viendra demain, samedi matin 11h00…Je n’ai pas pu parler, il avait un ton péremptoire, sa femme devait écouter…Le voilà !....J’ouvre le portail, il entre suivi d’une belle femme brune…- Bonjour, voici Sandra, ma femme. Alors vous vouliez nous donner des accessoires ?…- Oui, j’ai retrouvé un casque pour femme et un porte-bagages tout neuf. C’est sympa d’avoir deux casques…- C’est gentil, je peux vous proposer un prix ?- Il n’est pas question de prix, non…- Bon…- Venez, ils sont ici…Je leur tends un carton, ils regardent ; en effet tout est neuf…- C’est drôle que vous ayez appelé… Je pensais à vous… Sid aurait pu vous remercier car le scooter est magnifique, très peu de kilomètres et marche très bien. On l’a même essayé ensemble, j’ai beaucoup apprécié. On a fait une bonne affaire grâce à vous…- Oh, je ne suis pas forte en commerce…- Vous avez d’autres atouts…- Sandra !- Quoi ? Tu baises avec une femme, tu lui donnes un chèque et je ne dois rien dire ? Elle rappelle pourquoi ? Pour la monnaie ? Non, elle veut plus, ça lui a plu… Elle veut te revoir et il n’est pas question que je reste sur la touche cette fois… Car nos accords ...
«1234...7»