1. Masturbation malsaine (5)


    datte: 03/01/2019, Catégories: Inceste, Auteur: MasterLola,

    Éjaculé... j’avais éjaculé sur Lola. La nuit dernière, ma "demi-sœur" est venue dans ma chambre en pleine nuit pour me masturber. Quelle nymphomane. La petite fille sage de cette famille recomposée était en réalité une tigresse avide de sexe que j’étais parvenu à apprivoiser. J’étais parvenu à la convaincre de me sucer, sans même formuler le moindre mot. Ma seule main faisant pression sur son crâne l’avait persuadé de me tailler une pipe phénoménale. J’avais dans un premier temps penser la faire avaler mon sperme, mais voir celui-ci recouvrir son visage m’avait semblé être une meilleure idée. La scène, digne d’un film pornographique hard, était immortalisée dans une photo de mon téléphone portable. Quand Lola quitta ma chambre pour se rendre dans la salle de bains, je me rendis compte de la situation. C’était la nuit, et nos parents dormaient non loin de là. Contrairement à nos séances de masturbation, elle n’avait pas attendue leur absence. Elle avait pris le risque de nous faire surprendre, simplement pour me branler. C’était en quelque sorte une preuve d’amour. Rapidement, je compris que je devais lui rendre la pareille. En lui faisant un cunnilingus ? Oui, peut-être mais je visais également quelque chose de plus grand. Le lendemain soir, alors que mes parents se rendaient à un dîner entre amis, j’entrepris de rendre visite à Lola... -------------------------------------------------------------------------------------------------------- Il était 20 heures passées quand ...
    mon "frère" entra dans ma chambre, totalement nu. Je ne m’étais alors pas encore remise des événements de la veille, mon excitation n’était pas retombée. Je sentais encore le sperme tiède couler sur ma peau et entre mes seins. J’avais d’ailleurs peiné à enlever les résidus présents dans mes cheveux, mais ça en avait valu la peine... Et le voilà de nouveau devant moi, prêt à recommencer. Nos parents s’étaient absentés, j’aurai dû m’en douter. Je me levais de ma chaise pour lui faire face mais très vite, il me prit par la taille pour m’allonger sur le lit. Il enleva avec force, presque en le déchirant, mon débardeur blanc ainsi que mon soutien-gorge rouge. Il plongea ensuite sa tête entre mes seins en les agrippant pour ne pas qu’ils s’échappent. Il suçait mes mamelons avec conviction, comme un enfant tétant sa mère. Je le laissais s’occuper de ces deux obus érogènes tandis que mon excitation grimpait en flèche... — Lola, je t’aime si fort... Murmura-t-il entre deux coups de langue. — Moi aussi, si tu savais... Puis, après l’avoir dégusté avec passion, il lâcha ma poitrine et descendit au niveau de mon short en jean qu’il déboutonna. En dessous, je ne portais pas de culotte. C’était un gain de temps quand je voulais me masturber. -------------------------------------------------------------------------------------------------------- Lola ne s’opposait pas à ce que je la déshabille, ce qui me laissait penser qu’elle était parfaitement consciente de ce que j’avais en tête. Mieux ...
«123»