1. rencontre


    Datte: 03/01/2019, Catégories: Hardcore, Première fois

    Je suis ce que l’on peut appeler une vraie petite salope.Il y a quelques jours, je sortais de chez moi (j’habite Montpellier) pour aller à la faculté de médecine ou je suis des cours pour travailler dans le Médical.Je suis chatain, avec de jolis petits seins, un petit cul encore bien serré. J’ai connu pas mal de mecs d’âge différents (mon 1er mon cousin qui fût celui qui m’a défloré et qui a été très rapide, à l’oncle un peu i****tueux qui n’a eu que des gestes et un doigt à mon cul, des petits amis qui veulent tout tenter et trop rapides, des vieux qui se croyaient durs avec la pilule bleue etc…).A moi toute seule, une vraie encyclopédie du sexe.J’aime conquérir le mec qui me plait, à l’inverse d’autres qui ne font que regarder et qui prennent une photo avec leur tél portable pour mieux se masturber une fois chez elles.Je prends souvent le Tram1 puis le tram 4 dit louis 14. Et j’ai remarqué il y a 2 semaines, un mec baraqué et imposant. Au 1er abord, on se dit encore un gland de contrôleur de la Tam, bof, mais là, celui-là, j’ai flashé sur lui. J’ai regardé où il allait, il n’est pas descendu à l’arrêt Corum, Louis blanc mais moi je descendais à l’arrêt à Albert 1er Cathédrale. Je suis descendu à l’arrêt et je l’ai vu resté dans le Tram. Pendant les cours, je n’avais qu’une idée, le revoir, je fantasmais sur son corps. Je mouillais déjà, j’ai mis 3 feutres dans ma chatte cat j’avais trop envie. Un copain assis dans le même prolongement que moi a vu que je bougeais un peu ...
     sur mon banc. Il s’est déplacé vers moi à la fin du cours et m’a dit :’’envie d’une bonne bite ?, je lui ai rétorqué pas la tienne, si je te suce de suite, tu jouiras en 3 secondes, non merci, garde ta bite pour une autre coincée mdr’’Dans cette salle regorge de garces avec leur poitrine un peu à l’air cherchant surtout un mari pour le futur que de profiter des moments de baise.Moi j’aime la baise par tous les trous, on peut me traiter de pute, chienne, garce, salope, je m’en fous.A la sortie du cours, je suis allée prendre le tram fatiguée et ne pensant plus qu’à prendre un bain pour me détendre. Arrivée à l’arrêt Louis Blanc, je vois le mec baraqué entré dans la rame. Je l’ai vu mon minou à commencer à mouiller et à vouloir manger une bite. L’arrêt suivant est arrivé et j’ai fait semblant de le heurter (bonne manière pour faire connaissance). J’ai arraché ses écouteurs et j’ai mine de tomber. On a discuté et j’avais mon string trempé.Je suis venue avec lui chez lui et dans l’ascenseur, j’ai tenté un baiser. Nous nous sommes embrassés, j’avais ma main dans son caleçon et j’ai senti une grosse bite. Il ouvrit la porte de son appart, déposa ses affaires et m’invita à entrer. Dès la poste fermée, il me sauta dessus. Il enleva mon manteau, mon tee shirt. Je l’embrassai et il m’embrassa. Il passa sa langue sur le tissu de mon soutif, puis sur ma peau, j’étais excitée. Je poussais mon string vers son caleçon, trop envie d’une bonne bite. Quand je sortis sa bite du caleçon, quelle ...
«12»