1. De Julien à Julie (16)


    datte: 05/01/2019, Catégories: Transexuels, Auteur: yphos,

    De Julien à Julie –16 Quand j’arrive à l’appartement, ma sœur m’attend avec impatience. Je remarque immédiatement qu’elle est allée piocher dans mes affaires. Elle porte un de mes accoutrements qui plaît beaucoup à la clientèle, à savoir une tenue de danseuse de l’opéra. Un tutu rose, des chaussons rose en satin, par contre elle n’a pas mis de collants mais a préféré des bas blancs agrémentés par des jarretières rouges. Ses couettes la font ressembler à une petite fille innocente, elle se tortille et me demande ingénument, si sa tenue me plaît. En guise de réponse je lui tends les bras et elle vient s’y réfugier. Elle me tient par les fesses et me presse contre elle Sa bouche cherche, et trouve la mienne. Son baiser est passionné, enflammé, sulfureux ! Elle me dévore littéralement la bouche avant de soulever mon haut avec frénésie pour me sortir un sein de mon soutien-gorge et de me téter goulûment le téton. — Eh bien, Mathilde ? Que t’arrive-t-il ? — Ohputain ! Qu’est-ce que j’ai envie ! Ça m’a excité d’essayer tes tenues. Je t’attendais avec impatience, tiens touche ! Tu verras comme jemouille. Effectivement, en glissant mes doigts, je sens une sacrée humidité entre ses jambes. Je lui propose de rejoindre la chambre et la bascule sur le bord du lit. Je me couche sur elle pour un nouveau baiser puis glisse entre ses jambes. Toute cette odeur decyprine me donne soif ! Je la déshabille prestement et m’attaque à la lécher avec application. Après avoir taquiné son clitoris je ...
    plonge ma langue au plus profond pour m’abreuver de sa liqueur. J’effleure son anus du bout de l’ongle et elle se met à tortiller. J’imbibe mon majeur dans sa chatte pour le lubrifier et, sans cesser de la lécher, j’enfonce une phalange dans son anus. Elle se contracte et m’enserre la tête entre ses cuisses. Je réitère mon geste et elle se laisse pénétrer par mon doigt fouilleur. Même si jebande terriblement, j’ai encore le sexe souillé de mes frasques avec notre mère et n’ose pas utiliser ma bite.. Tout en imprimant de légers mouvements de la main, je retourne dévorer son clitoris. Très rapidement, elle atteint l’orgasme et les murs de la chambre tremblent sous ses cris. Nous nous rhabillons et elle choisit un de mes tailleurs. Je lui préconise de garder ses bas et d’essayer une de mes paires d’escarpins, qui lui vont à merveille. Elle se fait un joli chignon tandis que je vais me faire une beauté. Au salon, nous abordons les choses sérieuses et elle écoute l’enregistrement que j’ai pratiqué avec mon téléphone de l’entretien avec maman. Je la sens bouillir de l’intérieur et l’encourage à tout écouter. Notre mère s’est faite embobiner par Arnaud, le petit copain de ma soeur et cette dernière les a surpris dans un moment chaud. C’en est trop pour Mathilde et elle compose le numéro de son ex. Je la laisse vitupérer et insulter celui qui la trompait. Pendant ce temps, je m’éclipse sur le balcon pour respirer un grand bol d’air ! J’en ai besoin après toutes ces émotions. Malgré les ...
«1234»