1. Angel et Johnathan (2)


    Datte: 05/01/2019, Catégories: Gay Auteur: mickyjes,

    Je me suis réveillé dans les bras de Johnathan...je me sentais si bien, c’était merveilleux. Lui, il me regardait intensément; il se pencha pour m’embrasser, puis me dit: -J’adore te regarder dormir...tu es tellement... -Mignon? Tu me le répètes assez souvent je crois... Il se leva d’un bond, et quitta la chambre en me disant encore une fois qu’il m’aimait. Sa grand-mère ne devrait pas s’étonner de me voir. Johny et moi avions l’habitude de dormir ensemble...a la seule différence que des ébats n’étaient pas au programme. Je me demandais ce qu’on allais faire a présent...sortir ensemble? Ce serait plutôt logique puisqu’on s’aime...et pour une fois, mes détracteurs ne mentiraient pas en disant que j’étais Gay. Mais tant pis, ils ne contrôlaient pas ma vie. Je sortit de la chambre a mon tour, après avoir enfilé un pyjama. Je passai près de la salle de bain; Johnathan y était certainement. Je toquai a la porte en le prévenant de mon entrée. -Tu te dépêches s’il te plait? Je suis pressé... -Dans ce cas, tu n’a qu’à me rejoindre...on sera bien... Je rougissai en entendant ces paroles subjectives. Décidemment, notre nouvelle relation l’avait complètement changé. -Tu a toujours été aussi pervers, ou c’est maintenant? -Je crois que c’est l’effet Angel; je me sens plus confiant que d’habitude. Alors? tu viens? -Ta grand-mère est là je te signale...et en plus... -Oh, ne trouves pas d’excuses, elle n’y voit presque plus rien et passe son temps a lire dans le bureau alors on a rien a ...
     craindre; dit-il en me tirant sous la douche avec lui. J’étais complètement trempé...et mon pyjama aussi. Lui il n’avait rien a craindre, il était totalement nu. -Bravo; je suis lessivé. -Pas grave; dit-il en me plaquant contre la paroi vitrée de la douche. Il m’embrassa en me tenant par les reins, ne me laissant pas d’espace pour m’échapper. Je mentirais si je disai que la situation ne m’excitait pas. Et lui aussi était dans le même cas, car je voyai son membre durcir a vu d’oeil. Je m’arrachai a son étreinte, me libérant des eaux. -On ne vas quand même pas le refaire ce matin... -Je n’ai rien dit; tes baisers me suffises, mais si même pour ca tu me résistes... -Tu feras tout ce que tu veux plus tard; je resterai là avec toi; mais pour l’instant je dois vraiment m’en aller, trésor. -A plus tard alors, mon ange. Quel cliché de m’appeler comme ca. Mais c’est l’intention qui compte, dit-on. Je me changeai en vitesse, rassemblant mes affaires, et abandonnant le pyjama de Johny. Je descendit les escaliers sans faire le moins de bruit possible, et je sortit de la maison pour rejoindre la mienne. Maman et papa m’attendaient. Ils me demandèrent évidemment où j’étais; je leur dit la vérité...une partie de la vérité. Ils furent rassurés. Franchement, les autres garcons de 18 ans n’ont pas leurs parents sur le dos; pourquoi les hormones de la puberté m’avaient oubliés? Heureusement dame nature comblait ce manque de vrilité et de force par ma seule beauté physique. J’en ai toujours été ...
«1234»