1. Les aventures de Caro (18)


    datte: 05/01/2019, Catégories: Partouze, Auteur: K-ro,

    Enfin, notre entourage entre dans le jeu Lundi 29 juillet 1991 Ju est déjà parti depuis un moment, et je fais un peu de ménage quand on sonne. N’attendant personne, je vais voir par le judas. C’est Marilyn. Je lui ouvre, et elle est un peu surprise de me voir à poil: — Oh pardon, je vois que je te dérange, alors je repasserai plus tard. — Mais non, entre donc! — Euh, tu préfères pas aller mettre quelque chose? — Allez, tu m’as déjà vue presque nue, à un tout petit bout de tissu près. — Justement, ce petit bout de tissu manque énormément, et les poils aussi je vois — Oui, c’est vrai! Mais on va faire comme si c’était notre habitude, hein? — Euh, bon, OK! — Alors, qu’est-ce qui t’amène? — Eh bien, de vous voir toutes les deux en string au plan d’eau, et Ju aussi, ça m’a donné envie d’en porter. Mais je vois pas où en acheter un. Alors j’ai pensé à te demander. — T’en trouveras pas dans les boutiques ici. Mais je vais te donner des adresses de magasins si tu vas faire un tour à Marseille et de ventes par correspondance aussi. — Oh, merci, c’est super gentil. — Et en attendant, je peux t’en prêter un, si tu veux te joindre à nous dès demain. — Ça aurait pu attendre que j’en achète un, mais volontiers, c’est sympa. — Allez, enlève tout, je vais en chercher plusieurs pour choisir. — Euh, je pensais juste le prendre et l’essayer à l’Auberge. — Non, non, et pas de fausse pudeur entre nous maintenant. Exécution! Elle n’a pas encore enlevé sa culotte quand je reviens: — Qu’est-ce que ...
    c’est que ce bout de chiffon? Je dois te l’enlever moi-même? Elle finit par se mettre à poil, un peu timide au milieu du salon. Je note au passage sa touffe est assez fournie, bien que taillée sur les côtés: — Dis donc, avec ta broussaille, ça n’ira jamais. Il faut d’abord diminuer tout ça! — Euh, bon, je le ferai, et puis je repasserai une autre fois pour les essayages. — Mais non, tant qu’on y est je vais te le faire. Je le fais déjà à toutes les nanas de ma famille, alors, j’ai un coup de main de pro. — Tu crois? Ça me gêne un peu — Mais non, ça va aller! Attends, je vais prendre le nécessaire. Je vais à la salle de bains et reviens avec le matériel. Je mets une serviette sur la table basse et je plaisante un peu pour la décontracter: — Allez, madame, allongez-vous là-dessus. on va nous élaguer tout ça! Elle obéit sans trop hésiter. Je commence par diminuer le tout avec la tondeuse, puis je passe le blaireau un peu partout en insistant bien pour faire mousser. Elle se crispe un peu, mais ça va. J’attaque avec le rasoir, d’abord doucement tout autour du petit ovale de poils que j’ai décidé de laisser. Puis je vais traquer le moindre poil sur les Berges de sa fente. Il me semble qu’elle commence à mouiller, ce que ses tétons dressés me confirment. Je passe donc à la suite: — Voilà, c’est parfait! Ne bouge pas, je vais te mettre du baume apaisant pour éliminer le feu du rasoir maintenant. Je commence évidemment sagement sur le pubis. Elle se tortille un peu sous mes doigts, ...
«1234...9»