1. Gougnote dominatrice (1)


    Datte: 05/01/2019, Catégories: Lesbienne Auteur: sifeminin,

    Salut c’est votre folle de lycra. Voilà bien longtemps alors que je cherchais du boulot, une copine d’enfance, de classe pour plus de détails m’avait fait rentrer dans sa boîte. En même temps une autre fille avait commencé dans la boîte en même temps que moi; toutes les deux étaient d’une grande beauté et parfaitement dans mes canons de beauté. Ma copine se prénommait Marie et ma nouvelle collègue se prénommait Sophie. La première était divorcée depuis pas mal de temps avec un enfant à charge en alternance; la deuxième était célibataire sans enfant mais divorcée quand même. Tous les trois étions de tout jeunes quadragénaires, en pleine force de l’âge comme on dit. Dès le premier jour Sophie m’a beaucoup plu et j’ai essayé d’en savoir plus à son égard. C’était une grande et belle femme qui savait ce qu’elle voulait et qui ne se laissait pas marcher sur les pieds. À peu de chose près ces deux femmes avaient la même plastique des seins fermes et magnifiques, une grande taille, un petit cul de rêve, des yeux bleus et de longs cheveux. Du haut de leur mètre 81 ou 82, je pense qu’elles devaient faire dans les 75 ou 78 kg, je n’aime pas les os et cela tombait bien. Jour après jour j’arrivais à parler avec elle mais je n’arrivais pas à trouver de point d’accroche. Un jour alors que nous étions en train de nous rendre en salle des profs, elle m’a avoué que je n’avais aucune chance avec elle car elle avait une préférence pour les femmes. J’étais sur le cul et surtout je me disais quel ...
     gâchis pour la gente masculine. Maintenant qu’elle s’était dévoilée nous avons pu parler tranquillement. Elle m’a avoué qu’elle était un peu dominatrice et qu’elle aimait les femmes dans son genre. Ne sachant pas que j’étais intime avec Marie elle m’a avoué que cette dernière était fort à son goût. En même temps c’est vrai qu’elles étaient de la même taille et que du coup elle correspondait à ses critères. Dans des propos un peu crus ou plutôt masculins, elle me confiait qu’elle aimerait bien se la faire la petite Marie du service comptabilité. Je lui ai avoué que effectivement elle était aussi à mon goût. En rigolant elle m’a dit que nous avions la même cible, que nous chassions le même gibier. Tous les deux étions dans l’enseignement et avions comme élèves des jeunes de BTS; leur âge oscillait entre 18 et 24 ans. Maintenant elle se libérait un peu avec moi et me disait des choses du style; tiens cette élève j’aimerais bien me la faire. Un jour elle m’a laissé sur le cul car elle m’a informé qu’elle était très heureuse car elle avait réussi à décrocher un déjeuner en tête-à-tête avec Marie. De son côté cette dernière ne me disait strictement rien quand nous nous croisions ou nous causions dans l’intimité. Quelques jours après qu’elle ait déjeuné avec ma copine d’enfance, elle est littéralement venue me faire un rapport alors que nous corrigions des copies en salle des profs. Elle m’a confié quelle avait dû attendre le dessert pour pouvoir poser sa main sur celle de Marie. Le ...
«1234»