1. Une chaude nuit d'été (1)


    Datte: 06/01/2019, Catégories: Inceste

    Je précise que ceci est une fiction et que les personnages sont fictifs. Famille ordinaire d’origine italienne : avec mon père Louis 47 ans, ma mère Maria 44 ans et moi-même José 19 ans et célibataire au moment des faits. Comme chaque année, lors des vacances d’été nous partons en Italie nous détendre au soleil comme de nombreuses familles, un moment pour se détendre et se retrouver en famille. En effet mon père travail beaucoup et parfois de nuit, ma mère est institutrice et quant à moi je suis employé de banque en alternance. Le mois d’août était donc attendu par tout le monde, le trajet en voiture se passe normalement bien que la fatigue et la chaleur se fassent de plus en plus présentes dans la voiture à l’approche de notre lieu de vacances. Arrivés sur les lieux aux alentours de 18h, nous déposons les bagages dans l’appartement au plus vite pour courir nous rafraîchir à la plage à deux pas de notre location. Location par ailleurs très standard : appartement de 31 m2 avec un lit deux places, et un canapé lit mais qu’importe nous sommes là pour seulement quinze jours. Nous courrons donc à la plage pour se rafraîchir, l’occasion pour moi de me rincer l’œil auprès des autres touristes féminines de la plage... Le soir venu, nous décidons de manger tous ensemble dans une pizzeria en bord de plage, le genre de restaurants de bord de plage où les tables ne sont pas bien grandes, c’est là que je sentis la jambe de ma mère qui était en train de faire du pied à mon père de façon ...
     pas si discrète que ça, je fais mine de n’avoir rien senti et continue la conversation comme si de rien était. Nous rentrons à notre appartement pour nous reposer et récupérer un peu du voyage. Mon père nous annonce que la réception a laissé un mot sur la porte précisant que la climatisation était en panne dans tout l’étage de l’hôtel, la nuit risquait donc d’être difficile avec les 29 degrés qu’il fait encore à l’heure où nous rentrons... Je m’endors tout de même assez vite mais dans la nuit vers 2h, je me réveille avec une envie d’aller aux toilettes, mais en me réveillant j’entends les gémissements pas si discrets que ça de ma mère dans la chambre. Ce n’est plus une envie de pisser que j’ai, c’est une envie de me branler maintenant mais la chambre parentale n’étant pas si loin et en plus avec la porte ouverte, je ne pouvais me soulager. J’entends ma mère pousser des cris réguliers et des "oh oui vas-y", cela me parait interminable avec l’excitation soudain plus aucun bruit du coup je me décide après deux minutes de silence d’aller faire un bref aller-retour aux w. C. A la sortie je croise ma mère à poil sortant de la chambre, nous échangeons un regard d’étonnement mutuel et je remarque un sourire de sa part que je compris quelques secondes plus tard en rejoignant mon lit, j’avais une gaule que mon caleçon ne pouvait pas dissimuler. J’essaye de reprendre mon sommeil comme si de rien n’était mais l’image de ma mère nue me hante. En effet pour son âge, elle est encore très bien ...
«123»