1. J'aime la mère et sa fille


    Datte: 06/01/2019, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: Albin Thai,

    -- ATTENTION HISTOIRE FICTIVE POUR LECTEURS AVERTIS -- Je suis marié depuis quinze ans. Suite à un accident de la vie, ma moitié, à son grand désespoir, ne peut plus me donner ce qui faisait le piment de notre couple. Il y a trois ans, débarque chez nous, une soi-disant fille de sa première union. Elle a 25 ans mais en paraît 15. Elle est jolie comme un coeur, et sexy à souhait. Je me surprend à la regarder, un peu ému. De plus, elle est arrivée avec à l'intérieur, quelqu'un qui a fait de nous des gands-parents. Le petit bonhomme est adorable, et ressemble à mon amour. Maintenant que le petit ange est là, c'est lui qui a pris ma place dans le lit conjugal. Ma femme et moi, désormais, faisons chambre à part. Vanessa, c'est ma belle-fille, a vu que mon couple battait de l'aile. Elle a commencé à s'habiller de plus en plus court. Elle n'a pas beaucoup de poitrine, mais de longues jambes fuselées, et un cul ! J'avoue, que certaines nuits, j'ai fantasmé sur ce petit cadeau que le ciel lui a donné. Ca a commencé dans la salle de bains. Elle était nue devant le miroir, "oubliant" de fermer la porte. Son cul était déjà affolant, habillé, alors nu ! Un matin, c'était l'heure de ma douche, elle s'était levée plus tôt que d'habitude. Moi, comme tous les matins, je suis à l'ouest, jusqu'après le bain. Habitué depuis de longs mois à y être seul, aux aurores, je suis entré sous l'eau, sans m'apercevoir que la douche était occupée. Je n'ai pas remarqué, que le bruit de l'eau venait à ...
     peine de sourdre. Elle prit mon sexe dans sa main, et chuchota à mon oreille : - Je suis ta belle-fille, et tu ne veux pas tromper ta femme, mais j'ai une bouche et des mains, et je peux te soulager. Elle passa dans mon dos, plaqua une main sur ma bouche et commença à me branler. Elle continua : - Elle n'a pas besoin de savoir, laissons-là dormir... Elle s'est mise à genoux, sous chaude, et a pris ma bite en ses lèvres. La moiteur de sa bouche m'a mis en émoi. Très lentement, ses lèvres montaient et descendaient le long de ma tige, Allant de plus en plus loin, vers mon pubis. Quand elle m'eut englouti tout entier, elle glissa un doigt dans mon cul, et j'ai joui dans sa bouche. Je n'en revenais pas. Quelle dextérité ! Où avait-elle appris tout ça ? Et je me suis rappelé qu'elle avait 25 ans. Dans son pays, les filles sont plus mûres. Et puis, à 25 ans c'est une femme. A la voir, on pouvait en douter. Maintenant, le matin, elle venait se coller à moi dans mon lit. Son corps enfantin était cependant ferme, et répondait à mes caresses. Et, ce qui devait arriver arriva. Vanessa ôta mon slip. Elle rejeta draps et couvertures. Couché sur le dos, le sexe dressé vers le ciel, le joli objet de désir, vint s'asseoir sur ma pine, l'avalant toute entière dans son minou. Ca faisait longtemps que je n'avais pas fait l'amour. Sa vulve étroite, enserrait ma bité entre ses cuisses jointes. C'est le moment que choisit ma femme, pour faire irruption dans la chambre. - Vous avez pris votre temps ! ...
«12»