1. Surprise


    datte: 06/01/2019, Catégories: fh, ff, fbi, jeunes, Collègues / Travail, fépilée, Collègues / Travail, Oral, Oral, Auteur: Balbon,

    Résumé des épisodes précédents : Promotion Bombardé directeur de ma boîte suite au décès de mon oncle, j’ai du mal à prendre mes marques. Un soir, je me lance dans une masturbation au bureau, mais mon assistante, Marie, me surprend. Elle finira par me faire une gâterie Plus qu’une assistante Marie décroche un plan cul, mais me prête une main salvatrice. Encore un intermède sexuel, réciproque cette fois avec une fellation et un cunnilingus. Et maintenant ? Voici quelques semaines que j’ai une liaison avec mon assistante de direction, Marie. Le sexe est toujours formidable avec elle. Je me suis attaché à elle. Je commence à trouver mes marques dans ce poste de directeur. Je dépends toujours beaucoup de mes collaborateurs, et surtout de Marie qui me rend fou de désir. ________________________________________ Jeudi, 12 h 30. Nous sommes en train de déjeuner avec Marie et Tiffany. Tiffany est très gaie aujourd’hui. Elle nous parle de sa dernière aventure. Elle a un tableau de chasse impressionnant et dit qu’elle veut profiter de sa jeunesse. — Je m’amuse bien avec les garçons, mais je crois qu’un jour j’essaierai avec une fille. Je m’étouffe avec mon taboulé qui fait fausse route. Je mets une dizaine de secondes à m’en remettre. Marie est gênée, mais moins que moi. — Ça vous met mal à l’aise, Patron ?— Non, Tiffany Je suis juste surpris de la facilité que vous avez à parler de choses personnelles Pour être honnête, j’aimerais être un peu plus comme vous, dis-je, embarrassé.— ...
    Vous êtes juste un peu timide, c’est tout. Vous m’avez l’air ouvert d’esprit. Tu penses pas, Marie ?— En effet, dit-elle simplement.— D’habitude, les hommes sont intéressés par les relations entre femmes. Tous mes copains me l’ont dit. C’est peut-être une question de générations ? Je perds mon calme : — Quoi ? N’importe quoi. Je ne suis pas un vieux. N’importe quel homme hétéro aimerait voir deux femmes s’embrasser et se caresser. J’ai vraiment dit ça ? Je deviens écarlate. Je me plonge dans mon taboulé pour me faire oublier. Marie s’amuse de mon embarras. Tiffany me fait un grand sourire. — Et vous trouvez ça bizarre que je sois attirée par les femmes ? Marie ne répond pas et me regarde. — Euh, non. Mais vous êtes hétéro, Tiffany, non ? Ce que vous exprimez est sexuel, un désir, une envie. C’est normal, dis-je en essayant de prendre un ton neutre.— C’est vrai que je n’aurais pas envie de coucher avec la première venue. Plutôt une femme d’expérience Vous en pensez quoi, Patron ?— Moi ? Rien, c’est à vous de voir. Pourquoi vous me demandez ça ?— Ben, c’est le genre de chose que je demande plus à des gens d’expérience. Comme vous.— Je n’ai pas l’expérience de relations femme-femme, Tiffany.— Et avec un homme ?— Quoi ? Mais non. J’aime les femmes.— Vous disiez que c’est pas une question de sexualité mais une envie. Vous auriez pu avoir envie d’un collègue, d’un mec croisé en soirée, non ? Je veux disparaître à l’autre bout du monde. Marie se retient de rire et Tiffany me regarde, ...
«1234»