1. Ma tante, une pute en devenir (9)


    datte: 07/01/2019, Catégories: Partouze, Auteur: Foot720,

    9 – Trois femmes devenues putes ! Après cette folle nuit chez Sandrine, nos trois salopes allaient avoir droit à une expérience spéciale. Sandrine savait déjà qu’elle allait se refaire prendre dans un gang bang. Marion et Julie, elles, ne se doutaient de rien. Mais une autre surprise les attendaient, et cette fois même Sandrine n’en savait rien. Avant de se rendre sur le lieu de dépravation, Romain et moi faisons un petit résumé de ce qu’il se passera. - Alors combien de personne cette fois ? demandais-je. - J’ai prévenu les même personnes et je leur ai fit d’en faire venir un maximum. En plus avec tous les bruits qui ont courus depuis la dernière fois on peut s’attendre à une centaine de mecs. - C’est parfait ça, il va falloir les rassasier ces salopes. Donc tu partiras avec Marion et Julie et tu les habilleras comme Sandrine pour le premier gang bang. Tu te souviens ? - Ouais ne t’inquiète pas ! Et la surprise que tu leur a prévu, c’est quoi ? - En fait, j’ai contacté un site de porno amateur. Ils vont tout filmer et je pense qu’ils vont faire une de leur meilleur vidéo. - Ca va être énorme ! - J’espère bien ! Alors rendez-vous sur le parking de la dernière fois, on va leur faire traverser la cité pour attirer d’autres types. - Tu m’étonnes, habillées comme ça, n’importe qui voudrait se les faire. En début d’après-midi, Romain, Marion et Julie partirent pour que les filles se préparent. Je restais donc avec ma tante, chez elle. J’étais dans sa chambre et je lui préparais ...
    ses vêtements pendant qu’elle se douchait. Comme la dernière fois, je lui sortis une mini-jupe très courte, cette fois-ci rouge, un haut blanc quasiment transparent et beaucoup plus court que la dernière fois et une petite veste en cuir. Elle entra dans la chambre et je lui dis : - Prépares-toi ma petite pute. Elle s’exécuta et était beaucoup plus excitante que la dernière fois. - Bon avec tout ce que t’as pris hier soir, aujourd’hui ça ne sera qu’une formalité, lui dis-je. - J’espère que tu feras venir au moins autant de gars que la dernière fois. - T’inquiètes pas, tu seras pas déçue. Nous sommes donc partis pour rejoindre nos complices pour cet après-midi. Nous arrivons sur le parking et Romain était déjà là. Marion était vraiment bandante dans cette tenue, on dirait réellement une pute. Julie, elle, assumait moins sa tenue mais était tout de même très sexy. Les deux femmes avaient une mini-jupe, presque aussi courte que celle de Sandrine et des t-shirts très courts qui ne cachaient que leur poitrine. Nous nous approchions donc d’eux et arrivé à leur hauteur, je passais ma main sous la jupe de Marion pour vérifier qu’elle n’avait pas de sous-vêtement, comme ma tante. Je sentis une culotte et lui dis : - Par contre enlevez vos culottes et soutien-gorge, Sandrine n’en a pas elle. Les deux femmes s’exécutèrent et nous partîmes donc pour l’immeuble. Sur le chemin, comme la dernière fois, de nombreuses réflexions fusèrent. « Regardes-moi ces putes », « Des chiennes qui ont envie ...
«1234»