1. lavandou


    datte: 08/01/2019, Catégories: Mature, Lesbienne, Auteur: Melany00,

    J’ai des 2 tantes de 88 et 85 ans dans une maison de de retraite à Bormes les Mimosas. Elles sont là car leurs enfants n’ont plus le temps de venir les voir. J’ai une tendresse particulière envers elle, par des séjours mémorables à Cannes où elles avaient chacune leur maison. L’une comme l’autre étaient de bonnes vivantes et sexuellement épanouies. Jusqu’à l’âge de 75 ans pour la 1ère, elle ne rechignait jamais à prendre son pied lors d’un rapport sexuel avec son mari, la 2ème était frustrée car son mari allait trop vite et elle restait toujours sur sa faim. Enfin les deux époux décédèrent de mort naturelle à 80 ans pour l’un et l’autre d’un arrêt cardiaque à 76 ans. La tristesse des 2 amies n’était pas la perte de leur époux respectifs mais la disparition de leur joujou. Etant jeune, elles me racontaient comment elles baisaient dans la campagne car la ville d’Hyères n’était pas celle que je connaissais aujourd’hui. Elles m’ont dit le nombre incalculable de fois qu’elles ont pris leur pied avec un nombre de mâles aussi vigoureux les uns des autres car il y avait peu de maisons et lotissements. On pouvait se promener en robe courte sans le regard de pervers / il y en avait sûrement mais plus discrets /.Dès qu’on avait envie, on jouait au chat et à la souris coquine à travers la verdure. A cette époque, il y avait encore les maisons de plaisirs où un puceau pouvait découvrir son sexe et celui de l’experte naturellement. La liberté sexuelle était restreinte mais loin des ...
    grandes villes on pouvait avoir plusieurs partenaires.J’aime parfois les emmener ailleurs au Lavandou, histoire de les faire sortir un peu. Nous étions partis à 2 voitures, une conduite par moi et l’autre par Marion. Mon homme me laisse conduire car il trouve que je suis sexy quand je suis au volant. C’est vrai que j’aime ouvrir mon chemisier afin que les routiers voient un petit morceau de sein ou une partie du soutien-gorge avec mes très jolies cuisses bronzées. Il va de même pour Marion avec ses gros seins et son ventre bien formé. Nous sommes descendus au Lavandou à l’hôtel de la Fossette pour 2 nuits autant en profiter à fond et par la suite aller faire un tour à Toulon. Comme nous étions 5 (Marion, mes deux tantes Thérèse et Christine, mon homme et moi), nous avions une suite de luxe pour 4 personnes et une chambre de luxe pour 2. J’ai partagé la chambre avec mes 2 tantes et Marion avec mon homme. Nous avons été reçus par un personnel attentionné et charmant. On se sent presque chez soi, ce n’est pas un hôtel mais un musée familial, une excellente adresse de séjour dans un cadre magnifique. Mes tantes étaient ravies de l’hôtel et de la discrétion du personnel. Aussitôt arrivée, nous nous sommes mises nues, nous avons mis un paravent sur le balcon pour profiter du soleil. Thérèse et Christine m’ont dit que j’avais fière allure et que ma poitrine ressemblait aux leurs étant jeunes. Elles avaient de beaux restes, certes les seins sont tombants, avec un peu de ventre mais comme ...
«123»