1. Lavandou Suite 1


    Datte: 09/01/2019, Catégories: Mature, Partouze

    Puis je suis entrée dans la chambre où mon homme m’a tout raconté (afin que je puisse l’écrire). Nous sommes allés à 5 (4 femmes et un mec) faire une longue promenade avant d’aller dîner. Mes tantes et moi, nous avons descendu vers la petite crique et foulé le sable blanc tout en discutant de sexe et autres coquineries. Thérèse me demanda si on pouvait après le repas, faire une balade pour digérer et faire une mini orgie toutes les 5. Elle avait envie de sentir le pénis de mon homme en elle, car la précédente pénétration fut intense mais trop rapide. Elle voulait le masturber entre ses gros seins et son minou était en manque de sexe malgré les demandes mâles de résidents âgés. Là elle avait l’occasion de toucher, de sucer, de jouer avec une superbe bite. Christine acquiesça de son côté par un petit clin d’œil pervers. Les 2 tantes avaient mis des jupes mais elles m’avaient avoué qu’elles ne portaient rien en dessous. Moi j’avais mis un string ficelle cadeau de mon homme du plus bel effet avec des rubans en satin sur le devant du string. Marion était restée en haut car enceinte n’avait pas envie de se fatiguer. Mon homme et elle, sont restés et il l’a poussé une balançoire, souvenirs de jeunesse.Nous sommes arrivés au resto et nous avons mangé léger. Sous la table, Marion et moi, nous sentions des jambes nous toucher. Marion fit des clins d’œil à mon homme, celui-ci lui rendit le clin d’œil étonné. A la fin du diner, nous avons compris que les 2 tantes voulaient toucher la ...
     jambe de mon homme. Ce dernier les avait recroisé sous sa chaise, ainsi les 2 vieilles salopes nous avait du gringue pensant le faire à notre homme. J’ai pu caresser le minou de mes 2 tantes et elles la mienne étant près d’elles. A la fin du repas, nous avons fait quelques pas en dehors pour digérer un peu. Puis Marion est allée dans sa chambre, a enfilé un peignoir, puis au tour de mon homme de faire la même chose tout en caressant et en embrassant, suçant par des baisers les jambes de Marion remontant à son sexe et à sucer le clito. Elle avait ouvert son peignoir, et on voyait ses gros obus, son gros ventre et mon minou pourvu d’une touffe de poils dense, à la manière d’une forêt vierge. J’étais entrée discrètement, à la vue de mon homme et de ma fille, j’ai passé mon doigt sur son string en poussant le tissu pour mettre un doigt dans mon sexe. Je le voyais sucer le clito de ma fille et moi je mouillais rapidement. J’ouvrai mon chemisier pour faire sortir un sein de mon soutif pour mieux le caresser et le pincer. Mes doigts passaient sur mon sexe et je le caressais en entier. Je pris de la mouille, je le sentis et je le suçais tellement que j’avais envie. Ma fille était sur le dos, ses cheveux blonds déposés sur le lit, sa langue voulait des doigts pour se rassasier. Les mains de mon homme écrasaient ses lourds seins, tout en le tenant chacun son tour, puis essayait de les écraser, puis jouait avec les tétons entre 2 doigts. Ma fille était ouverte, moi j’enfonçais mes doigts ...
«1234»