1. Le bal de clôture


    Datte: 09/01/2019, Catégories: fh, hh, hbi, couleurs, vacances, intermast, Oral pénétratio, hdanus, hsodo, hbi,

    Résumé du chapitre 1 : «Des instituteurs compétents » Après nous avoir présenté sa famille, François, 46 ans en 2017, nous raconte en quelles circonstances il a découvert seul le plaisir anal. Résumé du chapitre 2 : «Le stage » François est en vacances avec sa famille dans un centre naturiste de l’Atlantique. À la douche publique, il fait la connaissance de Fahri, un jeune allemand d’origine turque. Fahri, de trois ans son aîné, le mène à l’apothéose. Résumé du chapitre 3 : «La proclamation » François reçoit une éducation au sexe en même temps par Fahri, son initiateur, et par Christine, la maîtresse attitrée de celui-ci. _______________________________________ Repus par ces moments de plaisir intense, nous nous sommes endormis tous les trois, serrés l’un contre l’autre. Je me suis éveillé. Sous mes yeux, le sein droit de Christine se soulevait régulièrement au rythme de sa respiration. Spontanément, j’y ai pointé la langue et y ai effectué trois petits tours. Elle s’est éveillée, m’a tapoté l’épaule et m’a demandé d’arrêter. — Non, plus maintenant. Tu m’as donné tellement de plaisir que je suis pour l’instant trop sensible, ta caresse me fait mal. Fahri aussi s’est éveillé en bâillant. Il est toujours collé dans mon dos. Je passe la main par-dessus ma hanche et je sens sa verge, molle et poisseuse. — Tu as un cul merveilleux, m’a-t-il chuchoté, je n’ai pas souvent joui comme aujourd’hui.— C’est aussi parce que François et moi t’avions excité, lui a répliqué Christine.— ...
     Peut-être, a-t-il admis, mais c’est aussi la première fois qu’un jeune, vierge de la rosette, me demande de l’enculer. J’en ai déjà sodomisé un nombre certain, mais c’était toujours moi qui prenais l’initiative.— N’oublie quand même pas la semaine dernière quand tu m’avais donné un avant-goût très agréable avec tes doigts. Christine s’est levée, s’est penchée vers moi et a envahi ma bouche de sa langue chaude et insidieuse. — Moi aussi, je voulais te remercier. Et en même temps remercier Fahri de t’avoir conseillé de me lécher. C’est vrai que, quand tu m’as prise et que tu as joui si vite, j’étais frustrée, en manque, mais ton cunnilingus a fait remonter mon appréciation, pour ta première tu mérites honnêtement un très bien. J’ai envie de vous revoir, tous les deux, pas nécessairement en même temps ni ensemble. — Viens quand tu veux, a dit Fahri. Ce n’est pas le déplacement jusqu’ici qui va te fatiguer.— Pour ma part, j’aimerais aussi te revoir. Je connais une superbe clairière vers Cap-Ferret. Je dois y aller mercredi pour rencontrer mon amie Carmen, c’est une bonne occasion. Au retour, on se ferait un petit pique-nique, j’amène à manger, Fahri amènera l’eau et la limonade et toi tu nous amèneras trois bouteilles de crémant.— D’accord, mais il faut que je prévienne mes parents, c’est la moindre des choses. Ils accepteront, j’en suis sûr. Le samedi nous sommes allés chercher papa à la gare Saint-Jean de Bordeaux, il venait seulement d’avoir congé. Christine était restée avec mon ...
«1234...9»