1. Marie, l’étudiante coquine [partie 2]


    Datte: 10/01/2019, Catégories: Première fois Auteur: Anonym_Lecter,

    http://xhamster.com/stories/marie-l-tudiante-coquine-734942Mercredi arrive, j’ai cours avec les L3 de psycho. J’arrive avec 2-3 mn de retard, c’est un peu fait exprès, comme ça pas trop de moments gênants et on commence direct le cours. Je reste impassible, même quand je croise son regard, elle fait de même. Parfait, faisons comme si rien n’était arrivé moi ça me va. Le cours se déroule, aucune étudiante n’a l’air étrange, je n’ai pas l’impression que la rumeur se soit répandue. Le cours se fini comme un cours lambda, celui du mercredi suivant également : toute cette histoire est derrière moi, elle ne veut probablement pas non plus que ça se sache, ça me convient.Mais... les choses ne furent pas si simple. Deux semaines se sont écoulées, je n’apprehende plus, je donne cours à cette classe comme à n’importe quelle autre classe. Les étudiants travaillent sur un exercice en silence quand mon téléphone vibre une fois. Une seule vibration, c’est sûrement un mail, je sors mon smartphone et regarde mon mail puis je me fige : c’est quoi ce spam ?Dans le mail, une photo d’une fille en soutif. On ne voit pas sa tête, ses seins ont l’air très sexy, elle est jeune et bien foutue. Je suis étonné de recevoir ce genre de spam sur ma boite mail pro. D’habitude c’est mieux filtré par mon anti spam ! Bref, pas bien grave ! Mais 2mn plus tard je reçois un autre mail : « C’est le soutif que j’avais quand vous avez ejaculé dans ma bouche. Mais je l’avais enlevé c’est vrai... Vous préféreriez une ...
     photo sans ? ». Oh puatin ! C’est Marie.Je lève les yeux, Marie me regarde du coin de l’oeil. Heureusement, les autres sont absorbés dans leur exercice. Je lui fait un regard réprobateur pour lui faire comprendre d’arrêter, elle sourit. Je me fais la réflexion qu’elle me vouvoie dans le mail. En boîte, elle me tutoyait, mais en même temps elle était très alcoolisé. J’ai pour habitude de vouvoyer mes étudiants, ils font de même. Le fait qu’elle me vouvoie me rassure un peu dans un sens. A priori, elle n’est pas dans une démarche où elle veut me mettre la pression, non je crois qu’elle veut simplement... m’exciter. Ce vouvoiement ajoute une dimension de soumission qui rend la chose encore plus excitante ! Je commence à bander, merde... heureusement que je suis assis derrière mon bureau ! Mon téléphone vibre, j’ai un nouvel email.« Et là, vous reconnaissez mieux ? » le message est accompagné d’une photo d’elle sans soutif. Son bras est placé devant ses tétons et presse légèrement ses seins. Cela ne me donne qu’une envie, qu’elle enlève ce bras et que je lui bouffe les seins. Je la regarde, elle est penchée sur sa feuille d’exercice, concentrée. Elle a un stylo dans la bouche, qu’elle suçote de manière subjective... la salope. Elle lève les yeux et me regarde en ayant toujours le stylo entre les lèvres, je lui souris, elle comprend tout de suite que je ne resiste plus, j’ai envie de la défoncer.Je termine le cours tant bien que mal, je corrige l’ecercice en bâclant un peu, j’ai ...
«12»