1. Trio avec ma femme


    datte: 10/01/2019, Catégories: Partouze, Hardcore, Tabou, Auteur: sonny8023,

    Parler de soi est une chose difficile, je vais néanmoins tenter de raconter mon histoire, notre histoire devrais-je dire puisque je suis marié, et que ma petite femme a vécu avec moi cette merveilleuse aventure qui nous a permis d’expérimenter le triolisme.Avant toute chose, je voudrais commencer par nous présenter, je suis Marc, 31 ans, et ma femme, Julie a 27 ans. Nous nous sommes rencontrés il y a de cela maintenant 9 ans, dans la ville ou nous étudions, elle en stage de français (car elle est étrangère), moi en fin de diplôme. Notre rencontre est basée sur un véritable coup de foudre réciproque, qui s’est transformé en un amour très fort etdurable, puisque nous sommes mariés depuis 4 ans. De suite nous avons eu une très grande complicité, et ce dans tous les domaines, aucun sujet n’étant pour nous tabou. Nous avons donc construit une relation faite d’écoute, de respect, de compréhension, dans le plus grand naturel. Bien sur il nous arrive d’avoir quelques tensions, du au stress de la vie quotidienne, comme chacun peut le ressentir dans nos sociétés occidentales, mais elles ne sont pas très importantes et ne risquent jamais d’ébranler les bases de notre amour. Nous avons compris que l’essentiel était notre relation, qui est la base de notre épanouissement.Bien entendu, notre vie sexuelle est aussi basée sur cette grande complicité, la première fois que nous avons fait l’amour fut une chose inoubliable, que l’on se remémore encore maintenant avec beaucoup de plaisir. ...
    L’entente fut immédiate, elle se donna a moi totalement, nous étions d’ailleurs sur que cela ne pouvait être autrement, et on savait l’un et l’autre que nous allions vivre ensemble.Pour décrire Julie, je ne dirais qu’une chose : elle est la plus belle fille que j’ai jamais rencontrée, la plupart des gens qui la rencontrent sont vraiment très impressionnés par sa grande beauté et son intelligence, et je dis ça en toute objectivité. Je dois dire que je suis très fier lorsqu’on arrive dans un endroit, ou dans la rue et que tout le monde la regarde en écarquillant les yeux… Elle n’est pas très grande, métisse, des fesses rondes et rebondies, des hanches parfaites, et je ne parle pas de ses seins qui sont d’une rondeurs exquise, avec des petits tétons roses…. Je craque littéralement, et je ne suis pas le seul. Elle rend les hommes de son entourage fous, ses élèves aussi, car elle est professeur… Son visage est très doux, de longs cheveux bouclés et soyeux, des yeux étincelants et un sourire divin, qui rayonne la joie de vivre, quand elle me regarde tendrement en me disant qu’elle m’ aime, je ne peux que m’avouer vaincu !Nous avons commencé à parler de nos fantasmes très tôt dans notre relation, parlant librement de nos envies, sans chercher à se dissimuler, à mentir, ou à refouler nos désirs. Nous étions d’accord que parler des fantasmes ne voulait pas dire forcement que nous les réaliserions, aussi avons-nous compris que nous pouvions tout nous dire sans crainte du jugement de l’autre. ...
«1234...9»