1. Terma-14- Autre Expérience en camp saharien (3) :


    Datte: 10/01/2019, Catégories: Entre-nous, Les hommes, Auteur: Noura,

    Terma-14- Autre Expérience en camp saharien (3) : J’ai trouvé, personnellement, cette drague avec une gandourah couvrant avec provocation la nudité de la Terma, ce qui aguiche et amplifie le désir de l’amant. Sa queue ne pourra jamais résister à ce tableau érotique et son imagination finira par le convaincre de sodomiser à tout prix cette Terma qui se cache sous le tissu. Mon ami Omar m’a ainsi conté une autre aventure qui lui est arrivé sur le même thème mais dans un autre camp, et lors d’un autre séjour. En effet, dès le second jour de son arrivée, il avait été sollicité par des ouvriers, hélas pas très instruits, pour les aider dans leur courrier administratifs et familiaux. Le soir, bien à l’aise, nu sous sa gandourah, il est allé dans le camp des ouvriers. Installé sur un lit de camp, il a lu et traduit plusieurs lettres puis écrit quelques courriers au bénéfice d’une dizaine d’ouvriers. Et au bout d’une heure, Omar liquida tous ses clients et se trouva enfin seul sous la tente. Les ouvriers préféraient converser ou jouer aux cartes à l’extérieur, car les nuits sont plus fraiches. Il allait partir, lorsqu’arriva un autre client. C’était un vieux targui qui avait un petit problème de congé avec la direction du camp. Pour faire accepter sa requête de congé, Omar a essayé d’expliquer dans la lettre que le vieux s’était remarié dernièrement et que sa femme lui manquait terriblement, et qu’il devait impérativement la rejoindre au moins pour une semaine. Quoique sachant que ...
     cela était totalement faux, le vieux a approuvé l’astuce. Mais il souriait d’une manière assez bizarre qui a étonné Omar. Pourtant les arguments de la lettre allaient lui permettre de partir chez lui. Alors, le vieux a avoué à Omar qu’en réalité, il n’avait ni femme ni enfants mais plutôt quelques amis, beaux garçons aux atouts très bandant, des Terma biens douces et profondes pour son vieux zob affamé. Mais il était d’accord avec les arguments d’Omar, l’essentiel était qu’il parte en congé. Les propos directs du vieux ont d’abord étonné Omar qui a fait semblant de s’offusquer, mais en réalité, ils l’ont ébranlé. Il observé le vieux avec une moue des lèvres, assez explicite sur Omar était un peu étonné et observant le vieux, il fit la moue avec les lèvres comme pour douter de la virilité de l’homme. Ce dernier a bien compris le geste d’Omar, alors, pour le convaincre, en un geste audacieux et provocateur, il ouvrit la braguette de son short pour exhiber une belle queue longue et épaisse, juste assez pour plaire à Omar et à sa Terma. Puis, comme Omar restait silencieux et sans geste désapprobateur, le vieux allongea le bras pour toucher la hanche d’Omar avec une main large et avide. Omar essaya alors de se lever comme pour protester, mais le vieux lui dit, fermement et en l’attirant avec force vers lui, qu’il doit rester tranquille. Son expérience des garçons, lui a tout de suite, fait deviner qu’Omar avait une Terma qui aimait les sodomies. Il lui ajouta qu’il savait qu’Omar ...
«1234...7»