1. Seduite par Mélanie (3)


    Datte: 10/01/2019, Catégories: Lesbienne Auteur: Hartigan23,

    pouffant de rire : — J’y crois pas, elle vient de mater ton cul ! — Mais qu’est-ce que tu racontes encore ? Arrête tes conneries, je suis assez occupée comme ça ! (évidemment je rougis comme une pucelle, mais j’essaie tout de même de sauver les apparences) — Agathe je te jure, elle a reluqué tes jolies p’tites fesses ! Il faut dire qu’à genoux dans mon jean noir, j’avais offert une vue imprenable à Amandine. — De toute façon empêtrée comme je suis je ne vois pas ce qu’elle peut mater d’autre. Qu’est-ce que ça peut faire ? — Mais ça t’excite pas ? Je rougis encore plus, à vrai dire c’est à la fois excitant et assez gênant, surtout quand c’est votre chérie qui vous l’apprend. — Euuuh c’est pas la question, elle est pas lesbienne à ce que je sache... — Alors là tu te goures complètement ! Elle est plutôt classe avec nous, elle nous couvre dans l’histoire avec l’autre connard, elle te mate le cul ET EN PLUS elle nous demande de rester avec elle ce soir ! Elle est aussi hétéro que moi dentiste ! Sans m’attarder sur la solidité de son raisonnement, j’avais moi-même quelques doutes depuis hier, mais sans vraiment oser en parler. Mais une question sans rapport me vient à l’esprit. — Mais attends un peu, ça te gênerait pas si je chauffais notre boss devant toi ? Avec un sourire, ma copine vint s’agenouiller à côté de moi : — Ma douce, tu sais que je t’adore mais déjà je ne pense pas devoir te dire ce que tu dois faire avec ton corps. Tant que tu es heureuse... et qu’on reste ...
     ensemble, je suis sûr qu’il y a un tas de moyen de s’amuser ensemble, c’est tout... Elle m’embrasse tendrement, sans crainte que nous soyons suprises, alors qu’affolée c’était moi la première chose à laquelle je pense. Mais avec Mélanie, le plaisir finissait toujours par prendre le dessus sur moi... Je profite de cet élan de tendresse pour caresser son visage, puis passer une main sur sa poitrine, que ne pouvais-je arracher sans crainte le T-shirt gris qui la recouvrait ! En fin de journée, alors qu’il ne reste que moi, Mélanie et Amandine dans le couloir, j’allais rendre rendre quelques papiers à notre sulfureuse directrice. — Voilà les dossiers Amandine, où est-ce que je les mets ? — Ah ! Merci Agathe, pose-les à côté de moi Quand pour ce faire je m’abaisse vers son bureau, Amandine peut instantanément voir que le chemisier carmin que je porte comptait deux boutons de moins : concrètement, mon décolleté lui donne une belle vue sur mes deux petits seins, que mon soutif ne peut bien recouvrir, penchée comme je suis. Je traîne un peu, malicieusement je remets bien en place les dossiers que je viens de déposer pour qu’elle puisse profiter un peu plus de mon petit balcon... je la vois du coin de l’œil lancer quelques regards sur ma poitrine, cette curieuse ! — Très joli chemisier Agathe... — Merci, ça fait plaisir de se sentir jolie sans être harcelée par les gros lourds ! — Ahah, et moi qui croyais naïvement que tu te faisais belle pour le plaisir de ta directrice... — Oh ne soyez pas ...