1. Les fantasmes d'Alain mon mari


    datte: 10/01/2019, Catégories: Hardcore, Partouze, Auteur: michelemimi,

    Cela faisait plus de 6 mois que j'avais subi mon intervention. Après 30 ans de mariage et 2 enfants, mon Mari m'avait offert cette opération esthétique dont le but était de supprimer le souvenir de 2 grossesses successives. A l'époque, J'avais consulté David. Il m'avait demandé de rencontrer mon mari avant l'opération pour l'impliquer davantage. Ils avaient très rapidement sympathisé. L'opération s'était passée merveilleusement bien. Ca avait pour effet aussi de réveillé l'excitation chez mon Mari, qui me sollicitait souvent plusieurs fois par jours.Pendant nos ébats, mon mari me racontait ses fantasmes.« J'aimerais te baiser dans des lieux insolites ou en public et te voir te faire sauter par des inconnus. »Ca m'excitait mais je ne prêtais pas attention à cela ne pouvant m'imaginer une seule seconde que nous réaliserions ses fantasmes. Un soir après avoir fait l'amour, il me demanda :« T'aimerai pas réaliser un de mes fantasmes ? »Je lui avais répondu de manière évasive.« Une fois réalisées, nous en perdrions tout le charme et le mystère mon chèri ! ».Un soir, il m'emmena au cinéma. Pendant la séance, je sentis sa main remonter sur ma cuisse. Je me sentis particulièrement troublé. Il dû le sentir car sa main continua sa course pour finir sur ma chatte. A travers mon string, il me masturba délicatement. Jambes écartées et haletante, il joua avec mon coquillage pendant 5 minutes, jusqu'à ce que sa main passe en dessous et que ses doigts me pénètre.Il était maintenant trop tard ...
    pour refuser la caresse et je me laissais aller. La situation et la ferveur de ses caresses me procura un orgasme violent. Comme une adolescente pour sa première fois j'avais jouie, sous la main de mon mari et dans un lieu public. A la sortie du cinéma nous nous dirigeâmes vers la voiture au dernier sous sol d'un parking. Une fois dans la voiture. Il m'embrassa avec fougue et me dirigea la tête vers son sexe. Je pris son membre de ma bouche, et m'appliquai à lui rendre le plaisir qu'il m'avait offert plutôt.De ma position, je ne pouvais voir le parking et espérais que personne ne nous voit. Sa main me maintenait par les cheveux et son sexe rentrait et sortait de ma bouche. Ma langue tournoyait autour de sa hampe le léchant comme une glace, remontant sur son gland le mordillant. Je le sentais heureux, ivre de bonheur. Il déchargeât dans ma bouche et sur mon visage.Sur le chemin du retour il me dit :« Tu vois qu'on peut toujours réaliser un fantasme. »Je ne répondis pas. Plusieurs jours plus tard, nous avons reparlé de notre séance au cinéma. Je lui avouais que cette expérience m'avait procuré un plaisir intense. Bien sûr, il poussa le jeu plus loin.« Tu vois bien que c'est excitant. J'aimerai maintenant que tu te fasse baiser par plusieurs mecs devant moi. »« Je ne sais pas mon chéri. Si ça devait arriver, tu ne pourrais plus me regarder de la même façon et j'aurais l'impression d'être une pute ! »« Mais non voyons tu es l'amour de ma vie et ça ne pourrait que renforcer notre ...
«123»