1. Ma petite soeur, mon amour (1)


    Datte: 10/01/2019, Catégories: Inceste Auteur: Dedz,

    Depuis toujours, ma petite soeur Celia et moi avons toujours été très proches. On se raconte tout, on se dispute, on se fait la gueule mais jamais plus d’une heure. On rigole aussi, on se raconte nos petites histoires, on se fait des câlins comme des frères et sœurs. Depuis la mort de notre père, ce n’est plus la même. Depuis deux ans elle est très triste, n’est plus très sûre d’elle, et ça me fait mal de ne plus la voir sourire. J’essaie de la consoler, ma mère aussi, ainsi que sa mère qu’elle voit de plus en plus depuis la mort de Papa. Effectivement, nous ne sommes pas de la même mère. J’ai 24 ans et elle 21. J’ai toujours observé ma petite soeur, très bien foutue, un petit cul parfait et un décolleté que j’ai toujours aimé regarder dans la plus grande discrétion. Ça m’excite, il m’arrive de penser à elle lorsque je me branle. Depuis un moment déjà, je l’observe du trou de la serrure de sa chambre, en train de se déshabiller. Je ne peux m’empecher de tenir mon pénis dans ma main en même temps: ma petite soeur a de très jolies fesses, elles ont l’air fermes, et ses seins, bien que de petite taille, pointent souvent lorsque je la regarde, ça m’excite, et sa chatte, complètement épilée, fait grossir mon engin et j’entame une série de va-et-vient de plus en plus rapide. Ce soir-là, je jouis dans ma main, en m’empêchant de gémir, de peur qu’elle n’entende. Je retourne alors à la salle de bains, où je fais semblant de me préparer à la douche. Ma mère frappe, je mets un ...
     peignoir, elle prend de la lessive et ressort. En ce soir très calme, il est 23 heures. Je me mets dans mon lit et commence à bouquiner mes magazines de voitures. Je n’ai pas sommeil et je m’ennuie, je décide donc de sortir de ma chambre. Ma mère dort à poings fermés. Je me rends à la porte de la chambre de Celia. Je frappe. -Celia tu dors? -Non, tu peux entrer. J’entre et je l’aperçois dans son lit, en nuisette. Je porte un survêtement et un tee-shirt. Elle lit un livre. -Tu n’arrives pas à dormir? Tu devrais, demain tu as cours tôt. Tu es angoissée? -Je préfère lire, ça m’occupe l’esprit. C’est bien que tu sois venu, j’avais besoin d’un câlin. Je me couche à côté d’elle. J’admire discrètement son décolleté alors qu’elle me raconte sa journée. Je commence à avoir une érection, que j’essaie de cacher. Elle se lève pour aller chercher de la crème. Elle veut que je lui en mette dans le dos. Je m’assieds sur le lit en prenant soin de garder ma bite surexcitée sous la couette. Elle s’assoit à son tour, dos à moi. Je lui fais un massage du dos avec la crème. -Merci, tu me relaxes, je vais sûrement mieux dormir. A ce moment précis, je rapproche ma tête de la sienne et je sens ses cheveux. Je mets ma bouche sur son cou tout en continuant de masser. -Qu’est-ce que tu fais? -Laisse-moi faire. Aies confiance. Mes mains quittent son dos pour enrober son corps et atteindre ses seins. Je commence à les malaxer doucement. J’embrasse délicatement son cou et je commence à respirer fort. -Arrête! Tu ...
«12»