1. Ma petite soeur, mon amour (1)


    Datte: 10/01/2019, Catégories: Inceste Auteur: Dedz,

    n’as pas le droit de faire ça! Je suis ta soeur! Arrête ou... -Chut... Ça fait trop longtemps que j’en ai envie. Je pose ma main sur sa bouche pendant que l’autre descend progressivement sur son ventre jusqu’à son intimité. Sa peau est si douce. Je continue à l’embrasser dans le cou. J’ai maintenant la confiance de Celia, elle ne dit plus rien, elle se colle à moi, je stimule son clitoris avec mon pouce. Elle gémit, la chaleur de mon corps et de mon sexe en érection collé à ses fesses l’excite. Elle commence à se dandiner pour mieux le sentir. -Retourne-toi, je lui demande en chuchotant. Elle se retourne, retire sa nuisette. Ma petite soeur est nue, devant moi. Elle commence à me retirer mon survêtement, mon tee-shirt. Elle m’embrasse, son souffle rapide et ses seins qui pointent font gonfler mon sexe de plus belle. -Enlève-moi mon boxer et branle-moi, petite soeur. Elle s’exécute, elle saisit mon sexe. -Je ne pensais pas qu’elle était aussi large et aussi belle, me dit-elle en souriant. La voir sourire, j’aime ça, mais la voir prendre du plaisir, voir qu’elle a envie de moi autant que j’ai envie d’elle depuis si longtemps, ça me rend fou. Elle me masturbe sans retenue pendant qu’on s’embrasse, que je lui touche les seins et que je touche sa chatte, ses lèvres toutes humides. -C’est interdit ce qu’on fait, j’aime ça, mais c’est interdit, me dit Celia en m’entourant la taille des deux jambes. -Alors allons plus loin dans l’interdit. ...
     Suce-moi. -Avec plaisir... Celia me suce comme une déesse. Je lui rentre un doigt, puis deux dans son vagin brûlant. Elle gémit très fort sous l’effet que lui procurent les va-et-vient de mes doigts. -Entre en moi, je veux te sentir au fond de moi. Je l’allonge sur le dos, les jambes écartées. Elle fait glisser mon gland dans sa fente avant de le rentrer d’elle-même. Je continue en enfonçant ma bite dans sa totalité, la faisant hurler de plaisir. Je pousse un gémissement très long et j’entame des va-et-vient en elle. -Oh oui... continue... tu es un vrai grand frère. Jamais personne ne m’a baisée de cette façon. Je l’embrasse langoureusement. J’ai très envie de finir en elle. -Je vais venir. -Oh oui, vas-y, remplit moi... Je pousse un grand cri de plaisir et je donne un grand coup au fond avant de l’inonder de ma semence chaude. J’éjacule quatre ou cinq fois, Celia m’entoure de ses bras, m’embrasse la joue et monte peu à peu sur mon cou pour finalement me mordiller l’oreille. Je suis encore en elle. Nous prenons un certain plaisir tous les deux à sentir mon sperme chaud et ma bite perdre de son volume dans son intimité. -Merci René, de m’avoir donné autant de plaisir. Je t’aime grand frère. Nous nous endormons comme deux amoureux. Je sens mon foutre s’echapper peu à peu de son vagin. Ma soeur me sourit et m’embrasse une dernière fois avant de tomber de sommeil. Demain matin, quel sera son regard quand elle se réveillera? A suivre... 
«12»