1. Aller simple pour Rio (2)


    Datte: 10/01/2019, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: angenoir75,

    Une semaine que je suis à Rio et je commence à m’ennuyer ferme. Ma mère passe ses après-midis et soirées au bridge et je me retrouve le plus souvent seul. J’ai bien visité les centres d’attractions les plus intéressants de la ville, profité de la plage d’Ipanema qui s’étend juste au pied de notre immeuble, mais rien ne me tente ou ne me fait vraiment envie. Je n’ai pas ouvert les livres que j’ai emportés, sachant bien que ma mère n’allait pas s’occuper de moi, encore moins mon fallot de beau-père. Toutes mes penses sont tournées vers ce qui s’est passé pendant ce voyage, aussi bien avec Sophie qu’avec Pierre. Avec Sophie cela a été merveilleux et finalement conforme à ce que je peux fantasmer habituellement. Elle est vraiment jolie, jeune, dynamique, pleine de vie et nous nous sommes bien amusés. Avec Pierre je reste dans une sorte de stupéfaction, ne sachant pas trop si j’ai aimé, adoré, ou juste subi passivement tout ce que nous avons fait en ces quelques 24 heures ensemble. Et dans les deux cas, je réalise à quel point j’ai été, et finalement je suis, passif, totalement passif, prenant même un grand plaisir au fait d’être utilisé. J’interprète cela comme susciter de l’intérêt de la part de ces personnes, alors que je ne me pense pas vraiment intéressant, ni attirant, ni rien du tout. Si je n’ai pas vraiment d’ami c’est sans doute bien que je suis transparent, ce que j’ai ressenti toute ma vie, comme lorsque ma mère est partie il y a 4 ans au Brésil, me laissant à 15 ans ...
     seul dans un petit appartement à me débrouiller. Sur le chemin que nous avons fait en voiture avec Pierre, il m’a longuement interrogé sur plein de sujets, ma vie, mes études, ce que j’aimais, et bien entendu il a abordé ma sexualité. Je ne suis pas trop habitué à ce qu’on m’interroge et je suis totalement incapable de ne pas répondre à une question. Cela me fascine lorsque je vois des personnes ne pas répondre, ou bien faire des réponses qui ne disent rien. Lorsque quelqu’un me pose une question, je me précipite pour y répondre, sans me demander pourquoi elle me la pose, ni si je dois répondre, c’est quelque chose d’impérieux. Du coup Pierre sait tout de ma vie, non qu’il y ait beaucoup à savoir, mais il s’intéresse aussi à mes relations avec ma mère, mes deux grandes sœurs. Je l’ai senti surpris de découvrir que j’étais vierge avant de prendre l’avion de Paris, et trouvait très amusant les expériences vécues du coup. Il m’a questionné sur mes plaisirs solitaires et malgré mes réticences j’en suis venu à lui parler de mes plaisirs masochistes que ce soit sur mon sexe, ou les sodomisations que je m’inflige. Je ne l’ai pas senti me juger du tout mais être très intéressé de comprendre mes motivations, mes ressentis. Jamais je n’avais parlé de cela à quiconque bien entendu, et curieusement cela m’excitait de lui en parler. Il l’a repéré et en mettant sa main sur mon sexe dur dans mon short, il m’a caressé et j’ai à nouveau jouis très fort. Le sperme a fait une tache assez visible ...
«1234...11»