1. COLLECTION ZONE ROUGE. La Comtesse de Forchambeau (2/16)


    datte: 10/01/2019, Catégories: Dans la zone rouge, Auteur: CHRIS71,

    Dans le chaos qui semble régner à Paris, le peuple semblant s’en prendre à la royauté, dans un premier temps et à la bourgeoisie dans un second temps, même dans notre château sur la route de la Vendée, des bribes de ce qui se passe nous arrive. Mes parents m’ont appelé Blanche, je suis la fille du Comte et de la Comtesse de Forchambeau, je viens d’avoir vingt ans, je suis persuadé que tous ces bruits sont infondés et que rapidement nous allons retrouver notre vie pleine de quiétude et d’oisiveté. Je suis promise à Justin fils du Duc de Bellegarde propriétaire du domaine voisin, connaissant mon père, avide d’agrandir notre domaine, je pense que cette union va servir ses plans. Je vous ai dit être une oie blanche, comme mon nom, mais je vais apprendre très vite quand ayant appris que père et mère faisaient chambre à part, après qu’il l’eut trompé dans ce que l'on dit être le bordel de la ville voisine, je découvre que mère est l’amante du Duc. C’est en faisant reposer Tyran, après une course folle, que le bruit du couple venant s’isoler aux abords de notre forêt me parvient et que mon éducation sexuelle va faire un bond gigantesque en avant. Le Duc vient de faire jouir mère et dans un deuxième temps sort sa verge bien dressée et la fourre dans la bouche de mère. • Avale tout, même mon sperme, mes couilles sont pleines de t’avoir attendu et après, je te remplirais la chatte, soit en sûr. Que vient faire « ma chatte Minette » dans cette affaire, pourquoi veut-il la remplir, ...
    veut-il faire comme les enfants d’une ferme, un jour où nous étions allés voir une femme malade avec mes parents, qui avait attrapé un chaton et qui essayait de lui remplir le ventre de lait avec une bouteille pleine déjà vidée à moitié ? Il a reculé son sexe et j’ai nettement vu de long trait liquide venir dans la bouche de mère qui lorsqu’il a eu terminé à récupérer une giclée partant jusque dans son œil. • Vous avez toujours aussi bon goût mon ami, vous devriez vous masturber tous les jours dans une boîte quand il nous est impossible de nous voir et je dégusterais votre sperme en m’en tapissant l’intérieur de mon vagin à notre rencontre suivante. Cela va trop vite pour moi que de mot que mon professeur a oublié de m’apprendre la définition, au retour au château, je vais lui poser des questions bien que souvent, ses cours se terminent vite, car il s’endort sur ses livres. Les deux amants s’asseyent sagement côte à côte et rapidement leurs propos m’interpellent. • Vous croyez que Justin sera à la hauteur avec ma fille le soir de leur noce, l’avez-vous bien préparé pour qu’il soit un amant aussi bon que vous l’êtes pour moi mon ami ? J’ai trop souffert des carences du Comte dans ce domaine avant de vous rencontrer, un soir où vous nous avez invités après que nos regards se furent croisés, vous dans la cour d’un de vos fermages moi en face dans l’un des nôtres. • Comment avoir oublié la pipe que tu m’as faite dans votre salle à manger à deux pas de ton mari qui s’était endormi ...
«1234»