1. les amis de mon père.


    Datte: 11/01/2019, Catégories: BDSM / Fétichisme, Transexuels Partouze Auteur: rebeu_tounsy,

    Le printemps reprend ses droits, les nuits redeviennent douces et les vacances d’avril me donnent envie de profiter de la vie. Malheureusement pour moi, je suis coincée une semaine à la campagne pour surveiller la maison de mes parents partis en vacances. L’ennui me gagne rapidement et au bout de trois jours je craque, je décide de rejoindre la ville pour une petite soirée entre filles.Ni une, ni deux, je prépare mon sac et me rend chez Claire, une amie travestie un peu plus âgée, elle a la délicatesse de me laisser la salle de bain pour me changer, j’en profite pour prendre une longue douche chaude et réparatrice, rapidement claire tape à la porte.- Je peux te rejoindre ma belle ? Les filles n’arrivent que dans deux heures et je me sens un peu seule.Si tu veux, entre !Claire ne se fait pas prier, elle me rejoint sous la douche, je lui tourne le dos, sa main passe en douceur sur mon dos, je sens son souffle chaud sur mon cou, ses lèvres titillent mes oreilles.- Hum, tu es toute douce ma chérie.- Merci, lui répondis-je les yeux fermés et en poussant quelques petits gémissements.Notre douche dure une vingtaine de minutes, Claire me massant et me passant délicatement du gel douche sur le corps. Heureuse, nous nous racontons notre vie actuelle et les derniers potins. Puis, d’une petite claque sur les fesses elle m’ordonne de sortir de la douche, invoquant sa facture d’eau. Elle me prend les mains et me fait asseoir sur un tabouret.- Ce soir Mathilde, c’est moi qui t’habille ! ...
     Tu vas être ma Barbie, je vais te rendre la plus sexy possible, les filles vont être vertes de jalousie.Ce n’est peut-être pas la peine, on est juste entre nous tu sais.- Tut tut, ne gâche pas mon plaisir, sinon croise un peu les jambes, on dirait une fille mal élevée, rajouta-t-elle avec un petit sourire espiègle.Claire commence par me tendre mon ensemble string et soutien-gorge push-up noir, un classique mais indémodable. Puis, elle me regarde l’enfiler lascivement en réfléchissant à la suite, tout en croisant les doigts comme pour faire un appareil photo. Enfin décidée, elle me tend une petite robe noire sexy. Puis lentement, elle me tourne face à la glace et commence à me maquiller d’un rouge à lèvre rouge carmin et d’un magnifique trait d’eyeliner noir pour faire ressortir mes yeux verts. Avec ma longue crinière rousse, je suis sexy à croquer.Rapidement, les filles finissent par nous rejoindre. Aux menus : salades, rosées, potin, re rosés, histoires salaces, quelques baisées lesbiens, vins rouges. Autant dire qu’à la fin de la soirée je suis légèrement émoustillée et légèrement pompette.Vu l’heure avancée, je ne prends pas la peine de me changer chez Claire, à la campagne il y a peu de risque que je rencontre du monde. Le retour se passe tranquillement, arrivée devant chez mes parents, je constate qu’il y a quelques voitures garées devant, mais je ne m’alarme pas outre mesure.J’aurais dû, qu’elle ne fut pas ma surprise en rentrant dans la maison de constater que le salon ...
«1234»