1. les amis de mon père.


    Datte: 11/01/2019, Catégories: BDSM / Fétichisme, Transexuels Partouze Auteur: rebeu_tounsy,

    faire lâcher prise. Il relâche son étreinte et me crache au visage, je m’effondre au sol et vomi la moitié du repas de la soirée sous les rires des hommes visiblement pas peu fiers d’eux, bon j’ai accepté d’être leur chienne il fallait bien que j’en paye un peu le prix.- Bha ne t’inquiète pas ma petite Mathilde, tu laveras le tapis demain. Tiens, prend un verre.- Bon, c’est bien beau tout ça, mais on lui fait quoi maintenant à notre pute de compétition ? s’interroge Ayoub. Mathilde une suggestion ?- Je veux que vous me défonciez toute la nuit réussis-je à articuler. Prenez-moi comme la femme en chaleur que je suis.A ces mots, les hommes affichent un sourire carnassier.- Très bien, le but c’est donc de défoncer le petit cul sexy de Mathilde !François en profite, il m’att**** les cheveux et me ramène à quatre pattes sur le tapis, il baisse d’un coup sec mon string et me l’enfile dans la bouche. Sans ménagement ? Il insère un doigt dans ma petite fente et commence à jouer avec mon petit cul. Pendant ce temps, Roger passe devant moi et se frotte le sexe sur mon visage, non sans me biffler au passage.- Ça c’est de la cochonne, garde la tête baissée ! Il est beau le tapis ?- Bon François, tu nous la sautes la Mathilde ? Tu as déjà trois doigts dans son cul, elle est suffisamment ouverte.- Très bien, cambre-toi garage à bite, et monte ton petit cul vers moi.A ses ordres, je pointe mes petites fesses vers mon amant, je le sens poser sa bite sur ma rondelle humide, puis d’un coup ...
     sec, il entre m’arrachant des cris de plaisir. Puis ses mains viennent se poser sur mes hanches, pendant qu’il me bourrine avec vigueur. Il me donne des grands coups de bites, ses cuisses claquent en rythme contre mes fesses rougies, je cris, je jouis, et François aussi, il s’écroule littéralement sur moi en remplissant mon cul de foutre.Je suis en sueur, les jambes coupées, le souffle raide, mais ce n’est pas fini. La bite de Roger vient prendre position à la place de celle de son ami, il repousse le sperme chaud au plus profond de moi.- Je vais te sauter toute la nuit ma belle !- Oh oui défonce moi, je suis une chienne, ta chienne, fais-moi jouir mon beau !Il me prend en levrette, il tire sans ménagement sur mes longs cheveux pour me faire cambrer au maximum. Il me défonce avec vigueur, nos sueurs se mêlent, ils m’insultent de tous les noms possibles et moi je l’encourage à continuer à me traiter de la sorte, au comble du plaisir. En transe je jouis sur le tapis, puis il me retourne pour m’asperger le visage de sperme chaud, collant et épais. Par réflexe, ma langue caresse le sperme ruisselant.Puis c’est le tour d’Ayoub, j’ai le cul tellement explosé par les membres des amis de mon père que je ne sens plus grand-chose. Tellement excitée de m’être vue défoncer il jouit en moi rapidement, mettant fin rapidement au premier round.Nous sommes maintenant avachis dans le canapé, reprenant notre souffle, le sperme a séché sur mes joues et il coule sur le canapé depuis mes fesses qui ...