1. En vacances dans le Sud (1)


    Datte: 11/01/2019, Catégories: Hétéro

    On était l’été dernier, cela faisait déjà plusieurs années que j’étais en couple avec Johanna. Il s’agit d’une femme de 22 ans de 1m80 pour 70 kilos et un très joli 95C. Tandis que pour ma part j’ai 24 ans et j’avoisine les 2 mètres et les 95 kilos. Pendant cet été étaient prévus 5 jours en vacances près de Nice au mois d’août pour à la fois profiter du soleil mais également de la plage. Comme nous voulions réduire les dépenses, nous avons opté pour une location d’une petite maison chez des particuliers comme cela se fait de plus en plus tandis que les propriétaires habitaient eux dans une plus grande maison juste à côté. Le trajet de 6 heures de route était long et fatiguant, Johanna s’est chargée de me distraire lors de ma conduite par des caresses à mon entrejambes, rien d’exceptionnel à ce moment-là c’était une habitude qu’elle avait prise quand on était que tous les deux dans la voiture un long moment. Cette fille était très timide et réservée dans la vie de tous les jours mais n’avait pas peur de tenter de nouvelles choses au lit régulièrement. Lorsque nous sommes arrivés sur le lieu de la location, le propriétaire était déjà dans son jardin en train de profiter du soleil en short et torse nu. Il s’agissait d’un homme approchant la soixantaine, les cheveux blancs, une peau déjà très bronzée comparée à Johanna et moi et ne dépassait pas les 1m70. Il nous accueillit dès qu’on eut fini de se garer en face de sa maison : « Bonjour, je me présente je suis Marc le ...
     propriétaire de cette maison, vous devez être les vacanciers qui viennent louer notre petite maison ? — Bonjour monsieur, enchanté de faire votre connaissance, je suis Thomas et voici ma compagne Johanna qui descend de la voiture » Je remarquais le regard insistant de Marc sur Johanna, il faut dire qu’elle était habillée très léger puisque la climatisation était en panne dans la voiture, elle ne possédait qu’un petit débardeur avec un décolleté permettant d’observer une partie de sa poitrine puisqu’elle ne porte pas de soutien-gorge. Son short lui allait également à la perfection et mettait en avant ses fesses, surtout lorsqu’elle s’est penchée pour attraper son sac à main posée par terre devant son siège. Elle s’approcha ensuite de nous : « Bonjour monsieur, merci de nous accueillir en cette journée de grosse chaleur ! — Je vais vous aider avec votre ami à sortir les affaires de votre voiture, ainsi vous pourrez profiter de votre séjour le plus tôt possible. Lui répondit Marc. » Le logement était parfait, il s’agissait d’une petite maison à étage, au rez-de-chaussée nous avions le salon, la cuisine et la salle de bain tandis qu’en haut une chambre avec un très grand lit et un grand balcon donnant vers la maison des propriétaires. En attendant que Johanna termine de déballer toutes ses affaires, je me changeais en mettant un short plus léger, j’enlevais mon tee-shirt pour avoir moins chaud et m’installais sur le lit. Quelques minutes plus tard, j’entendis Johanna monter les escaliers, ...
«123»