1. Le retour de Monsieur de Sombreuil


    Datte: 16/01/2019, Catégories: fh, fhhh, nympho, soubrette, noculotte, Oral Oral 69, fgode, pénétratio, Partouze fdanus, fsodo, historique,

    Rappel succinct de la situation (voir les liens vers les épisodes précédents en fin de récit) : La guerre fait rage à la suite d’un raid tanibrinque sur le port de Dorbauxe dans le royaume de Canfre. Le vice-amiral vicomte Charles de Sombreuil fait partie du Conseil du Roi. Il est l’amant de la marquise Anaïs de Pierrenoire. Sur instruction, il lui distille des renseignements sur ce qu’il s’y décide, la belle marquise les revendant à un agent tanibrinque. Cette « mission » le tient éloigné de celle après qui il soupire : Claire de Chabannes de Villerutay, la fille de son supérieur l’amiral. Un jour, énervé par l’irruption de la marquise alors qu’il désirait rester seul, il l’entraîne dans une écurie où il se montre quelque peu brutal. Profitant que son père l’amiral est parti rejoindre la flotte pour une mission de haute importance et que l’hôtel de Villerutay est en grande partie déserté, Claire y invite Charles et se fait dépuceler avec un moult enthousiasme. De son côté, la marquise révèle qu’elle n’a pas été sans se rendre compte que les bavardages du vicomte ne correspondent pas à son sérieux et que les informations qu’elle récolte ont été soigneusement choisies et que les renseignements qu’elle fournit sont ceux qu’il est souhaitable que l’ennemi connaisse. Cela change son regard sur elle. _________________________________________________ Après avoir quitté le château familial, Charles de Sombreuil retourne à Ressaville. Ses malles posées, il va rendre visite à ...
     Claire de Villerutay. C’est son père, de passage pour rendre compte à Sa Majesté, après l’expédition pour ramener le Dauphin qui l’accueille. L’amiral narre par le menu à son lieutenant le déroulement de l’opération et son heureuse issue. Tandis que les deux hommes sont en discussion, la jeune femme apparaît. Elle est peu intéressée par les batailles, fussent-elles navales. Aussi, après avoir laissé son père et son amant discuter un trop long moment à son goût, elle demande à Charles des nouvelles de son voyage qui l’a fait partir si rapidement qu’il n’est point venu lui faire ses au-revoir. La jeune femme réussit à garder une voix neutre, bien qu’elle ait été fort désappointée que Charles ne fût pas venu lui faire visite avant de se mettre en route. Quand elle pense « visite », c’est à celle de sa chatte qu’elle songe ; et de son cul aussi, d’ailleurs. Le vice-amiral raconte par le détail la mort de son père, la découverte des papiers concernant son oncle, sans préciser toutefois le rôle de son père dans leur dissimulation, la recherche de sa tante, jusqu’à son arrivée au château familial. Il amuse son auditoire en faisant la description de la mesquinerie de la belle-sœur d’Éléonore. L’amiral ayant mentionné qu’il lui restait moult choses à régler, Charles prend congé. Claire le raccompagne jusqu’à la porte et, son père n’étant plus à portée d’oreille, glisse : — Père repart dans trois jours aux aurores pour le port de Streb. Tu pourras venir à ta guise. Mets un tissu ou une ...
«1234...16»