1. Si on jouait ? (1)


    datte: 22/01/2019, Catégories: Lesbienne, Auteur: Fleur75,

    Tu me fais honneur avec ton beau collier, regarde, j’ai le mien aussi. Tu es belle ainsi. Ton petit masque, te sied à ravir. On va s’amuser. Le temps d’un jeu, tu vas m’appartenir. J’ordonne, tu obéis. Je suis ta maîtresse. Dans tes jolis dessous noirs, tu es si excitante, ils ne cachent qu’en partie, tes jolis attributs. Ta culotte fendue, m’invite à la débauche. Tu m’exposes ta fleur, tu me l’offres, tu es mienne. Point besoin de soutien-gorge, retire-le ! Je veux voir tes beaux seins, aux tétons, qui pointent pour moi. Allonge-toi sur la table, que je te regarde. Ouvre grand les cuisses, pour moi. Ecarte les bras, parfait ! Tu es magnifique, sublime, j’ai envie de toi. Ferme les yeux ! Reste dans cette position, interdiction de bouger. Je prends mon plumeau, il est tout doux. Je le passe sur ton visage, ça te chatouille le nez. Sur tes bras, tes aisselles, ça te chatouille encore. Tes seins, brièvement, tu te cambres. Tes côtes, tes flancs. J’effleure ton sexe. Tes cuisses, tes genoux, tes mollets, tes pieds. Je ne suis pas sadique, je ne fais que passer sur tes pieds. Je reviens sur tes cuisses, leur intérieur. Je regarde la fente de ta culotte, je vois ta chatte, elle m’attend, elle m’invite, elle m’excite. Je ne peux m’empêcher... De m’amuser avec le plumeau. Je le passe et repasse, sur ce sexe qui s’offre. Tu te trémousses, te tortilles, tu gémis, j’en abuse. Ton clito tout gonflé, subit mes douces tortures. Je ne le lâche pas. Je le caresse, encore, encore. Tu ...
    pousses un cri énorme, tu resserres tes jambes sur mon joujou, tu te crispes, tu convulses, tu gémis, je frotte le plumeau entre tes cuisses. Je te regarde, sublime. Je mets mon visage entre tes cuisses, la langue bien tendue, je la passe dans l’ouverture de la culotte. Je te lèche, je lape le jus de ton plaisir. Je te sens encore frémir, prête à jouir de nouveau. Je m’applique, ma langue se glisse partout où elle peut. Elle fait rouler ton petit bouton, te pénètre, baise ta chatte avec force. Tu enroules tes jambes autour de mon cou, je te laisse faire, tu jouis une seconde fois, rapidement, fort. Je sens ta cyprine couler sur mes lèvres, tu es délicieuse, je te bois, te suce. Je te laisse te reposer un moment. Je t’invite à venir sur le canapé avec moi. Je m’assois, tu t’allonges à côté de moi, ta tête sur mes cuisses. Tu as l’air épuisée. Je caresse tes cheveux, tes joues, tes lèvres. Tu embrasses mes doigts. Je te les donne à sucer. Tu ouvres la bouche, et un à un, tu les avales. Je les fais aller et venir, tu les lèches, les tètes, les mordilles. Avec mes doigts mouillés, je viens m’amuser avec tes tétons. Je les coince entre deux doigts, je les serre très fort, je tire dessus. J’ai envie de les mordre... Ils sont tendus, durs, gros. Il est temps... Je me lève, m’absente un court instant, et reviens. Je retire ton masque. Je le remplace par un foulard opaque. Je t’emmène sur le lit. Je retire ta culotte. Tu t’allonges. Tes tétons pointent toujours. Je les câline de ma langue. ...
«12»