1. Chap 17 : Nourrie, logée, baisée


    Datte: 25/01/2019, Catégories: Hardcore, Masturbation Première fois

    Je m'appelle Teresa, j'ai 23 ans. Je mesure 1m65 pour 64kg. Je suis un peu enrobée, je le sais, j'y peux rien, j'adore manger et le sport est une notion qui m'est étrangère.Brune aux cheveux longs, de fins sourcils que j'épile soigneusement. J'ai pour atout d'avoir de très beaux yeux marrons clairs. Mais j'ai aussi la naissance d'un double menton qui m'horripile affreusement. Il va vraiment falloir que je me prenne en main. Surtout que ça fait bientôt 1 an que je suis célibataire et ça m'énerve car la plupart de mes copines sont maquées. Hélas pour moi, je dois faire avec. Je regrette presque le temps où certains garçons du lycée me disaient que j'étais "bonne".Je vis au bord de l'océan chez mes parents Thierry et Michèle. J'ai un petit frère de 19 ans, enfin un jeune frère car c'est devenu une armoire à glace. J'ai également une petite sœur de 16 ans, qui me ressemble beaucoup lorsque j'avais son âge. J'espère pour elle que sa morphologie est différente de la mienne.J'ai un BTS force de vente en poche, malheureusement je ne trouve aucun job qui me corresponde dans mon secteur. J'ai donc décidé d'élargir le périmètre de mes recherches.J'aimerais dégoter un poste dans le marketing commercial. Je suis dynamique, volontaire, motivée, je vais bien finir par être embauchée quelquepart. J'ai envoyé un nombre incalculable de CV et miracle, j'ai eu plusieurs réponses positives.Je vais aller passer des entretiens à Nantes. J'en ai 3, que j'ai réussi à programmer sur 2 jours.De plus, ...
     j'ai une vieille connaissance là-bas, il pourra peut être m'héberger pour une nuit.J'ai contacté Christophe par MSN, il a accepté de me loger sans sourciller. Il est vraiment adorable ce mec.Lui et moi, on se connaît depuis qu'on est gamins. Nos papas travaillent dans la même société, ils sont bons collègues.On ne se voyait que 2 ou 3 fois par an, lors des sorties familiales organisées par l'agence et lors du fameux arbre de Noël. À chaque fois, on avait de gros délires, il me faisait toujours rire avec ses pitreries.Adolescente, les hormones, la découverte de mon corps, mon intérêt grandissant pour les garçons, je le trouvais de plus en plus beau. C'est à 15 ans qu'il m'a fait fondre la première fois.Au repas de Noël, il est sorti discrètement pour allumer fumer en cachette. Pour moi, il représentait un peu le mauvais garçon, le rebelle. Nous l'avons rejoint avec une copine et nous avons rigolé ensemble. Puis a commencé un jeu de bisous. C'est Juliette qui en avait eu l'idée. Je pense qu'il lui plaisait aussi et ça semblait réciproque. J'en étais jalouse. Il a d'abord embrassé ma copine, puis elle m'a embrassé par défi. J'ai pas trop apprécié, mais lorsque Christophe a posé ses lèvres sur les miennes, "houlala", mon cœur s'est emballé à une vitesse..., et mon petit abricot s'est mis à couler. J'ai senti ma culotte humide tout le reste de la soirée.Ça n'avait été qu'un petit jeu d'ado, un baiser, un seul et unique baiser, mais cela m'avait beaucoup excitée. Je me souviens que ...
«1234...»