1. Fessée et conséquences


    Datte: 27/01/2019, Catégories: fhh, hagé, extracon, cocus, inconnu, grossexe, laid(e)s, boitenuit, Voyeur / Exhib / Nudisme hmast, Oral préservati, fouetfesse, confession, totalsexe,

    Résumé de l’épisode précédent : Le thérapeute Après une visite très particulière chez un sexologue, mon épouse qui a retrouvé le goût pour le sexe m’entraîne dans un club libertin. _______________________ Étonnamment, l’idée de la sortie de ce vendredi avait été suggérée par Sandrine, mon épouse. Elle avait été transformée par sa visite chez le thérapeute. Une séance qui était allée trop loin pour mon goût mais qui l’avait en quelque sorte décomplexée. Le sexologue l’avait amenée à un niveau d’excitation tel qu’il avait pu lui faire accepter un rapport sexuel particulièrement chaud. En un mot, il avait su s’occuper de mon épouse mieux que je n’avais réussi à le faire ces temps derniers. Je craignais donc que Sandrine ne devienne plus réceptive aux autres qu’à moi-même, c’est la raison pour laquelle je n’étais pas totalement à l’aise avec cette visite en club. Nous avions souvent songé à fréquenter des clubs libertins, mais au dernier moment l’envie ou peut-être le courage nous a toujours manqué. Une de ses amies lui avait parlé d’un endroit, un établissement prétendu très accueillant où tout est possible mais sans contrainte et dont le fonctionnement facilite la découverte au rythme de chacun. Personnellement je ne voyais pas là un concept différent de ceux dont j’avais entendu parler. Deux choses cependant me poussaient à donner suite à la proposition de ma chère et tendre : tout d’abord le lieu avait été « validé » par une amie en qui elle a toute confiance ; ensuite, ...
     j’avais entendu dire que le club qui pratique volontiers l’initiation des débutants était également connu pour ses moments chauds et ses soirées à thèmes. Nous voilà donc sur le parking de l’établissement, excités et un peu décontenancés. Une bâtisse un peu ancienne dans un quartier excentré de la ville, une porte massive qui s’ouvre sur un couple – nos hôtes probablement –, un quinquagénaire rondouillard et une jolie blonde entre deux âges, souriante et légèrement vêtue. Ils nous souhaitent la bienvenue mais s’attardent surtout sur Sandrine, très jolie avec ses yeux bleus sous une frange de cheveux noirs, sa poitrine lourde et ferme, une taille fine, un cul rebondi et de jolies jambes bien galbées. Ce soir elle est particulièrement en beauté avec une courte robe noire très élégante, très décolletée, dévoilant ses jambes gainées de noir et chaussées d’escarpins à talons vertigineux. La charmante dame nous fait les honneurs de l’établissement et nous convie à une visite complète « spéciale nouveaux venus ». Nous découvrons le bar-restaurant, la piste de danse, la terrasse, et bien sûr, plus loin, les coins câlins : des alcôves multiples et discrètes, des lits et canapés profonds, des couloirs aux recoins sombres. À cette heure de la soirée ces espaces sont déjà en partie occupés. Nous remarquons des hommes et des femmes dans la pénombre dans des poses plus ou moins suggestives. Des gémissements trahissent des accouplements en cours. Pendant que mon épouse, guidée par notre hôtesse, ...
«1234...8»