1. Mon histoire et Pascal la grosse queue


    Datte: 01/02/2019, Catégories: Mature, Première fois

    Je ne me suis jamais ouverte sur mon histoire, sur ce qui a fait que moi, Marie, suis devenue une femme cougar.J’ai grandi dans une famille modeste, très modeste, une mère sans emploi et un père ouvrier qui gagnait très mal sa vie, j’ai fait des études de commerce et décroché un diplôme très jeune.A 21 ans je me suis mariée avec l’homme que je connaissais depuis nos 15 ans, on sortait ensemble mais on n’avait pas dépassé le stade des bisous, on s’était réservé le sexe après le mariage, eh oui… Le mariage en lui-même fût un jour inoubliable, avec mes quelques économies en poche et les siennes on a voulu se faire plaisir, et c’est ce qu’on a fait, un grand banquet, plein d’invités, le tout dans un château loué pour l’occasion, château dans la région marseillaise.Après la cérémonie vint le moment tant attendu, la défloraison, un moment parfois magique, parfois douloureux pour certaines. En ce qui me concerne ce fut une catastrophe, le pauvre n’avait pas d’expérience, et moi non plus d’ailleurs, et j’ai eu très mal, tellement que la pénétration ne s’est pas faite ce soir-là mais quelques jours plus tard lors de notre lune de miel, et c’est là que je suis devenue addict au sexe.Après 15 ans de mariage, 4 beaux enfants qui sont arrivés très vite, 2 paires de jumeaux, nos relations commençaient à stagner, je commençais à m’ennuyer dans ma vie de couple, notre vie sexuelle était devenue ennuyante :- Couche-toi- Écarte les jambes- Pénétration- ÉjaculationJe cherchais à retrouver les ...
     sensations du début, celles qui font que je mouille instantanément aux premiers contacts, cette adrénaline, cette envie de l’autre.J’ai donc commencé à m’inscrire sur des sites de rencontre, pour trouver un homme qui puisse me satisfaire, tout en restant discret. Il faut dire que dans la boite ou je bossais il y’avait un italien, Enzo, qui me faisait énormément d’effet, je perdais mes moyens quand il me parlait en tête à tête, il était à peine plus jeune que moi mais c’était mon supérieur, et il avait un tel charme que je n’ai jamais osée tenter quoi que ce soit.C’est quelques années plus tard que je me suis reprise en main, j’ai décidé de me métamorphoser, de ne plus cacher mes atouts et de me mettre en valeurs, finies les baskets et place aux talons, finis les jeans trop grands et place aux jupes courtes, et ma poitrine a repris gout à l’air et au soleil.À l’aube de mes 40 ans il était qu’un grand changement s’opère dans ma vie, mes enfants étant tous partis de la maison pour suivre leurs études à l’étranger, mon mari et moi étant en instance de divorce, je me suis lancée à mon propre compte dans le domaine des rencontres, j’ai créé des sites internet et permis à de nombreux couples de se mettre ensemble.J’ai également recommencée à sortir, mais les boites de nuit c’est pas mon truc, alors j’ai utilisé internet pour trouver des proies et me suis complètement imprégnée du rôle de femme cougar qui m’était prédestiné.Mes premières conquêtes étaient toutes jeunes, vigoureuse et ...
«12»