1. Première soirée avec Stef (1)


    Datte: 02/02/2019, Catégories: Gay

    Ma première expérience a eu lieu dans mon club de basket. Elle fut suffisamment marquante pour m’inciter à consigner le compte-rendu de mes expériences, afin de pouvoir les revivre en les lisant. Une fois par semaine, mon équipe s’entraînait en même temps que l’équipe de la catégorie supérieure dont les joueurs étaient plus âgés de 2 ou 3 ans. J’attendais ce jour avec beaucoup d’excitation car l’un des joueurs de cette équipe, nommé Stef, avait une queue énorme, magnifique et dépilée. Nous prenions nos douches ensemble dans deux vestiaires, celui dans lequel Stef pénétrait était souvent plus rempli que l’autre. Je ne devais pas être le seul à lui jeter des regards furtifs au moment de la douche.. difficile d’ignorer une si grosse. Il était beau et mince avec un corps finement musclé. Il avait un physique délicat qui aurait poussé certains à le désigner comme étant efféminé, si ce n’était la taille de son sexe. Il était discret et avait par ailleurs beaucoup de charisme et d’intelligence. Il était donc étrangement attirant. Bien que pour cette découverte sexuelle, la taille et la beauté de sa queue ait joué un rôle prédominant. Nous avions plus ou moins la même taille. Un jour, après que Stef soit sorti de la douche et qu’il s’essuyait le visage, nous n’étions plus que quatre dans le vestiaire, j’ai tellement laissé traîner mon regard sur les balancements de sa grosse bite humide et brillante que j’ai eu un début d’érection. Malgré mes efforts pour la dissimuler, il l’a ...
     remarquée et a eu l’air légèrement embarrassé, mais il s’est mis à bander à son tour. Doucement, son prépuce glissait sur son gland sans l’exposer totalement. Sa queue en demi érection avait déjà des proportions impressionnantes. En faisant attention à ce que les deux autres joueurs présents ne remarquent rien, il a continué à s’essuyer sans rien dire et s’est rhabillé en veillant à manipuler sa queue à pleine main pour illustrer son poids en remettant son caleçon. Mes yeux sont restés rivés sur sa bite pendant ces quelques minutes, j’étais hypnotisé par son balancement pesant. Une fois chez moi, je me suis masturbé en m’enfonçant le manche de ma brosse à cheveux et en fantasmant que je le prenais en moi. Quelques semaines après, sans que l’intention soit explicite, on s’est débrouillés pour se retrouver seuls chez lui. On y était revenus après un tournoi. J’allais dormir chez lui avec l’excuse de jouer à la console et d’aller jouer sur un terrain proche le lendemain matin. On s’est retrouvés dans sa chambre en début de soirée, après le repas. Ses parents venaient de sortir pour la soirée. Après avoir fumé un pétard et bu quelques shots de vodka d’une bouteille qu’il gardait cachée, on jouait en plaisantant lorsqu’il a proposé de mettre une cassette porno, et je n’ai présenté aucune objection. On s’est assis sur le bord de son lit et la vidéo a commencé sur une scène de fellation. J’ai bandé en un instant dans mon pantalon. Il s’est levé pour déboutonner son pantalon et l’abaisser ...
«1234...7»