1. La 1ère histoire (5)


    Datte: 03/02/2019, Catégories: Partouze

    Je vais ouvrir à contrecœur, mais c’est peut-être important. — Bonjour tu vas bien, je ramène le matériel que je t’avais emprunté pour mes travaux. — Bonjour Serge, oui, je vais bien. Tu veux un coup de main ? — Non, Isa est là, elle va m’aider, on en a pour deux minutes. Et merde, je n’en ai pas besoin de mes outils. Ce sont des amis de longue date, Isa et Serge. Couple très sympa et libertin, pas de souci avec eux, ils ont l’habitude de me trouver dans des situations un peu olé olé. Donc pas de chichis. — Voilà, on les dépose ou ? — Entre, mettez-les dans le coin du salon. Et bonjour Isa, un coup de main. — Non, avec les roulettes ça va tout seul et puis Serge porte le plus lourd. Nous entrons dans le salon et surprise, Zora n’est plus dans son fauteuil. Bordel qu’est-ce qui lui a pris, elle a désobéi, elle va encore s’étonner de recevoir une punition. — Tu es seul, F n’est pas là. — Si Isa, cette pétasse est là et ce n’est plus F, mais Zora, j’ai commencé son dressage. — Ah et bien, vu ta tête, çà n’a pas l’air de fonctionner très bien. — Je vais régler le problème, asseyez-vous, j’arrive dans deux minutes. Elle doit être à l’étage, lorsqu’elle a entendu qu’ils allaient entrer, elle a dû se réfugier en haut. En effet, elle est dans la chambre, occupée à enfiler une robe. — Zora, ici. — Oui monsieur. — Qui t’a autorisée à quitter ta place dans le fauteuil. — Mais il y a Je ne lui laisse pas le temps de terminer. Deux gifles lui remettent les idées en place. — Tu te remets ...
     en tenue et tu descends reprendre ta place, chienne. — Mais, je Deux nouvelles gifles. — Tu n’as pas compris, je ne parle pas correctement le français. En tenue et reprends ta place en bas. — Oui, monsieur. — J’aime mieux cela, Zora. Je descends, tu as deux minutes sans quoi tu sais ce qui arrivera. Je rejoins Isa et Serge. — Elle arrive, elle a pris peur en vous entendant. — On ne mord pas pourtant. Zora descend et reprend sans un mot sa place sur le fauteuil. C’est à ce moment que je me rends compte qu’elle doit avoir un moyen d’ouvrir le cadenas. Elle pensait me rouler, patience, ma vengeance sera terrible. Ce geste, elle va le regretter, mais lorsque nous serons seul. Je lui remets sa chaîne et lui flatte la croupe. Isa n’arrête pas de la mater, je sais qu’elle est bi et aime bien dominer. Serge lui ne sait ou regarder, pas dans ses habitudes ça. Il doit y avoir un problème. — Et bien Serge, tu es gêné? Et là, Isa me répond qu’il a fait des conneries et qu’il est puni. Je pars d’un éclat de rire, Serge puni, la bonne blague. — Non, explique-moi, qu’est ce qu’il a bien pu te faire pour qu’il soit maté de cette manière. — Et bien, il m’a trompé ce petit con, et il pensait que je n’en saurais rien. — Je ne comprends pas trop bien votre cas à vous deux. — Et bien, ce petit malin a levé une petite jeune à son boulot, mais comme il est con comme un manche, il lui a filé son numéro de G et je suis tombée sur différents messages qui ne m’ont pas du tout plu. — Et c’est tout. — ...
«12»