1. Le cinéma (1)


    Datte: 04/02/2019, Catégories: Partouze

    Je vais planter le décor de cette histoire : moi hétéro la bonne quarantaine, en visite dans un sex-shop de ma ville: Je fréquente depuis plusieurs années, un sex-shop situé au rez de chaussée d’une maison de maître en centre-ville. Un immeuble discret si ce n’est sa devanture reconnaissable avec des vitrines avenantes mais dont le décor permet de ne pas offenser la bonne bourgeoisie de cette petite ville de province. Lorsque l’on franchit la porte d’entrée, on arrive dans un hall d’entrée très lumineux. De part et d’autre de ce hall, deux grandes pièces avec d’un côté des livres et dvd et l’autre ce qui est matériel, accessoires, gadgets et lingerie. Au bout du couloir, une porte sécurisée donnant sur un escalier permettant l’accès aux étages. Pour passer ce sésame, il faut payer son entrée au comptoir de l’accueil, on vous remet alors un ticket à présenter à l’étage. En échange de celui-ci, vous recevez essuie de bain, pantoufle et clé de vestiaire. Le précieux sésame en poche, le gérant vous donne accès aux étages en déverrouillant la porte par une télécommande d’ouverture. Le premier niveau est composé d’un bar avec une petite piste de danse et barre de pool dance, un vestiaire, une pièce avec les douches et un jacuzzi. Et sur l’arrière de ce niveau, un fumoir et une petite pièce de service pour le personnel. Au second étage, plusieurs pièces, deux aménagées en petit cinéma avec canapés ou fauteuils individuels et trois autres pièces aménagées en chambre dont une ...
     équipée pour le sm. Les deux parties « cinéma » diffuses en permanence des films « gay » pour l’une d’entre elle, dans la seconde des films « hétéro ou bi ». Chacun a le choix. Des « glory-hole » se trouvent entre les deux espaces « cinéma » et les autres pièces sont accessibles par un couloir central situé entre ceux-ci et les chambres. Ce qui permet de passer d’une ambiance à l’autre sans aucune difficulté. Voilà, le décor du lieu étant défini, je vous raconte une aventure qui m’est arrivée, il y a déjà quelques temps. Je fréquente ce lieu soit en couple et parfois seul. En fonction des jours et moments de la journée, un public très varié se retrouve ici. J’ai déjà passé d’excellents moments avec mon amie, d’autres couples ou des hommes seuls avec qui nous réalisons des trios ou plus bien endiablés, tout dépend de ce que l’on cherche. Nous étions un jeudi début d’après-midi, je m’y étais rendu seul, ayant vu sur un forum qu’un couple cherchait à rencontrer des hommes à cette date. Entrée payée et passage par le vestiaire, je me retrouve avec ma serviette autour de la taille à déambuler à l’étage supérieur. Quelques hommes seuls dans les fauteuils des cinémas, un couple de mecs dans une des chambres, des personnes dans les « glory hole », pas de couple en vue. Bon, on va patienter, je me rends au bar, une petite consommation, et direction le fumoir autant tuer le temps de cette manière. En plus de là, on voit qui entre vers le bar ou se dirige vers les étages après être sorti du ...
«1234»