1. M'abreuver à sa source


    datte: 05/02/2019, Catégories: Hardcore, Humour sexuel, Première fois, Auteur: fxh,

    M'abreuver à sa sourceBonjour je me présente : François Xavier , j'ai 50 ans , je fus jadis beaucoup de choses, je ne suis plus grand chose aujourd'hui sinon toujours un amoureux éperdu des femmes,Amoureux des mots aussi,Après un terrible accident sur lequel je ne m’étendrai pas je suis aujourd'hui handicapé (amputé) mais avec ma rééducation mon désir s'est réveillé,Moi qui bandais mou je suis devenu un vrai tripode assez branlant je dois l'avouer.Ma « femme » m'ayant joyeusement laissé tomber quand j'étais mal, je ne vis plus aujourd'hui qu'une relation privilégiée avec ma main droite.(Que je trompe parfois avec ma main gauche comme ça j'ai l’impression que c'est quelqu'un d'autre)Mais mes souvenirs débordentet je vais y puiser des sons et des odeurs des goûts aussi , que j’accommode tant bien que mal avec la profusion de la production pornographique du web,Je vais donc vous narrer , ce qui n'est pas tout à fait ma première fois, mes premières étant pour d'autres récits si d'aventure celui ci vous plaît.J'avais 20 ans, le nuage de Tchernobyl ayant eu la gentillesse de s’arrêter à la frontière, ce soir d'avril après une journée de travail , deux parties de billard gagnées et une d’échec perdue (dans la Taverne où j'avais mes habitudes) je décidais de me rendre dans la boite de nuit, juste en face, où il était de renommée locale, que les femmes d'un certain age certains venaient parfois cueillir de jeunes pousses.L'entrée modique, le portier affable il y avait en ces lieux ...
    une ambiance chaleureuse,Un air de bossa nova, une pénombre rosée, le parfum nuancé des corps qui dansaient, d'Opium et de Poison ( les parfums qui étaient à la mode alors, bien qu'un peu entêtant , il y avait en ces lieu une agréable odeur de femmes,Au bar je commandais un cognac, et je vis sur ma gauche une ravissante femme aux cheveux auburn joliment coupés. Qui ondulait très légèrement sur « the girl from Ipanema »Je ne sais pas d'où me vint le courage de l'aborder, car elle m’intimidait un peu.-Bonsoir Madame, je remarque que vous n'avez pas de consommation , puis je me permettre de de vous offrir un verre ?Elle me regarda d'un air étonné, ses yeux noisettes et son léger maquillage la faisait paraître rayonnante dans cette ambiance nacrée, après un examen assez furtif de sa part elle me répondit,- J'attends une amie , mais pourquoi pas que me conseillez vous ?- Un alcool fort ? Un jus de fruit ?- Plutôt un alcool. Me dit elle.Je regardais le bar en face de nous et du Gin Bombay que je connaissais par sa bonne réputation tranchait par la couleur bleu de sa bouteille-Aimez vous le Gin ?- à vrai dire je ne sais pas trop- Essayez celui ci vous m'en direz des nouvellesLa barmaid versa sur des glaçons une jolie dose du liquide incoloreelle proposa à mon invitée du tonic ou du citron pour accompagner , celle ci me consultant du regard je lui conseillais de goûter le breuvage brut et d'y ajouter quelque chose si elle le désirais-Mais c'est délicieux dit elle après sa première ...
«1234»