1. Réjouissance (1)


    datte: 06/02/2019, Catégories: Hétéro, Auteur: rvmrc,

    Par un beau jour de printemps, Nicolas patientait dans la forêt. Parti il y a quelques minutes, il avait rapidement parcouru les trois kilomètres le séparant du rendez-vous. Mais depuis maintenant dix minutes, il faisait nerveusement les cent pas au milieu de la route. En effet, il doutait encore de la véracité de son rencard... Son ex petite amie, une jeune femme du nom de Manon, lui avait proposé un plan cul. Il se rappelait encore ce fameux coup de fil reçu la veille : « - Salut, c’est Manon et j’aimerais beaucoup qu’on se revoie..., avait susurré une petite voix — Manon ?? Mon ex du lycée ?? avait bafouillé Nicolas surpris — Oui, c’est bien moi — Ah bah salut, et comment ça on se revoit ? — J’ai vu sur Facebook que tu n’étais plus avec ta petite amie et depuis que tu m’as quitté je n’ai connu personne, on pourrait se rendre service si tu vois ce que je veux dire ? — *Nicolas rougit de l’autre côté du téléphone* — Et bien je prends ça pour un oui, demain à 14 heures au carrefour derrière chez toi dans les bois À bientôt, finit-elle par dire et elle avait raccroché » Hésitant après l’appel de Manon, Nicolas avait passé la nuit à se remémorer les moments qu’ils avaient partagés ensemble pendant un an et neuf mois, c’est-à-dire beaucoup de sexe : Manon étant nymphomane sur les bords et Nicolas un grand pervers, ils avaient couché ensemble très rapidement. En se dépucelant l’un et l’autre, ils connurent les plaisirs du sexe et découvrirent diverses pratiques sexuelles. Mais ...
    ils ne s’étaient jamais contactés après leur rupture, Nicolas avait connu quelques relations et Manon rien, condamnée au plaisir solitaire elle était en manque depuis deux ans. Pourtant, elle ne manquait pas d’atouts : de son 1 mètre 65 elle était brune aux yeux marron, un joli 90D parfaitement naturel et elle était ronde mais juste aux bons endroits, ce qui lui permettait d’avoir de belles grosses fesses, douces et agréables au toucher. De son côté, à quelques centimètres du 1 mètre 80, Nicolas était un jeune homme brun aux yeux bleus. Ses muscles se dessinaient sous sa peau laissant deviner une croissance terminée et une petite pratique de sport. En dessous de la ceinture il était, comme on aime le dire, plutôt bien gâté par la nature et se situant dans une moyenne haute. De retour dans les bois et des souvenirs plein la tête, Nicolas bandait comme un fou et une énorme bosse déformait son cuissard moulant. Elle était en retard et il commençait à douter. 15 minutes de patience plus tard Nicolas laissa tomber, il n’y croyait plus : "Dommage, se dit-il découragé, sûrement un plan foireux. Elle doit être avec Yann" Alors qu’il s’efforçait de monter sur la selle de son vélo malgré une queue bien raide, une voiture se fit entendre... Nicolas tourna la tête, non sans espoir et sa patience fut récompensée : enfin, elle arrivait ! Manon sortit prestement de la voiture et elle vint se coller à lui afin de lui rouler une pelle. Pendant que leurs langues se chevauchaient, elle caressait ...
«12»