1. Une querelle qui se termine bien


    datte: 07/02/2019, Catégories: pénétration, fh, Collègues / Travail, amour, soubrette, noculotte, Oral, fdanus, fouetfesse, mélo, Auteur: Zébulon9275,

    Depuis bientôt 3 ans j’avais à mon service Virginie Dumont comme aide-ménagère 5 fois par semaine de 9 h à 13 h ; en fait, elle me devait 4 heures de présence chaque jour mais si le matin était la loi générale, elle pouvait décaler ses horaires durant la journée après m’avoir prévenu. Elle avait 27 ans, était mère d’une fille de 7 ans (Émilie) cadeau d’un copain de fac qui s’était éclipsé dès l’annonce de son état de future mère. Elle était une sorte de souvenir laissé par mon ancienne amie Charlotte qui, un beau jour, m’avait laissé en plan pour un Américain plus brillant et plus riche que moi en le suivant à Los Angeles. Nous étions restés 3 ans ensemble mais nous étions très occupés avec beaucoup d’ambition pour l’avenir, donc peu disponibles l’un pour l’autre. Elle l’avait recrutée (ses parents connaissaient ceux de la fille car celle-ci était une de leurs filleules) en la débauchant d’une caisse de supermarché où Virginie travaillait pour survivre tout en s’occupant de sa fille ; nous l’employions, alors, trois heures chaque matin du lundi au vendredi en l’autorisant à venir avec Émilie, ce qui lui permettait de ne pas avoir à la faire garder. Elle pouvait compléter ses revenus en travaillant l’après-midi pour d’autres employeurs, sa mère prenant alors Émilie en charge. Elle avait aussi du temps pour poursuivre des formations en langues étrangères qu’elle suivait avec plus ou moins succès ; elle avait ainsi obtenu un assez bon niveau en anglais et espagnol. Au départ ...
    de Charlotte, je me suis retrouvé seul dans un appartement de 5-6 pièces de 140 m2 (+ une terrasse de 24 m2) situé au 6ème étage d’un immeuble à Boulogne-Billancourt avec tous les problèmes domestiques à résoudre. Comme je n’avais aucun problème financier malgré mes 32 ans, étant associé avec 3 amis dans une entreprise de courtiers de transports internationaux en plein essor, j’avais décidé après 15 jours très difficiles de prendre Virginie 5 jours sur 7 à raison de 4 h par jour qu’il s’agisse du matin ou de l’après-midi. Elle était devenue une sorte de gouvernante qui agissait aussi bien en maintenant mon intérieur en état (il fallait bien s’occuper de mes plantes vertes !) qu’en réceptionnant mes nombreux courriers livrés par DHL (ou UPS) ou en allant faire les courses pour mon compte. Je ne la voyais qu’assez rarement vu mes horaires et les siens ; nous communiquions par messages laissés sur la table de la cuisine ou par textos car je lui avais payé un iPhone. Elle était toujours pleine de bonne volonté même quand il s’agissait pour elle de venir durant le week-end ou le soir en extra pour m’aider à recevoir des amis ou des clients. J’évitais, cependant, de l’impliquer dans la venue de filles le soir ou le week-end ; je dois souligner que, s’en apercevant sûrement (restes de produits de maquillage et de quelques dessous dans les salles de bain), elle ne m’avait jamais fait de remarques à ce propos ; elle était très discrète. Je ne pouvais que me louer de ce système car ...
«1234...17»