1. Piégé 3


    Datte: 08/02/2019, Catégories: Anal BDSM / Fétichisme, Hardcore,

    Un long moment aux toilettes pour me vider et en sortant, je croisais Manon. Je marchais lentement, le cul encore ravagé par la queue du black, elle s’arrêta rigola et me lança :Vous les mecs vous êtes bien tous les mêmes ! Vous rêvez de sodomie en nous disant que ce n’est rien, juste un petit moment à passer, qu’on va s’habituer et même aimer ça… mais quand on inverse les rôles, là ce n’est plus pareil, ça devient horrible, la fin du monde…..Je me sentais ridicule devant elle, à moitié nu, juste vêtu de mon petit string rose cachant à peine mon sexe enfermé dans sa cage de chasteté.Tu ne veux pas m’enlever le truc ? lui demandais-je en montrant mon entrejambe.Elle me fixait, silencieuse, mystérieuse, envoutante. Je lui lançais avec force :J’ai été humilié, j’ai sucé des queues, j’ai été enculé, je t’ai léché…. ça suffit, moi aussi j’ai le droit de jouir…. de vider ma queue.Stoïque, Manon ne dit rien, elle se contentait d’un petit sourire. Son attitude me désarçonnait, je perdais de ma superbe, encore une fois je baissais le pavillon de la révolte.S’il te plait, je ferai ce que tu veux mais laisse-moi jouir…..tout ce que tu veux….tout.Le dernier mot fut quasiment inaudible, je le prononçais mécaniquement tout en baissant la tête, je m’inclinais devant la supériorité de ma maitresse, elle commandait ma queue, elle me commandait donc.Manon s’avança vers moi, me saisit entre les jambes, me fixant dans les yeux elle me dit tout doucement.J’aime les queues bien pleines de sperme ...
     qui sont prêtes à exploser. Tu vas encore attendre un peu et la semaine prochaine tu pourras te planter en moi….Ces mots provoquèrent un électrochoc en moi, mon sexe essaya en vain de se redresser, empêché par sa cage de métal.Et peut-être que j’inviterai une copine, on aura besoin de ta queue bien dure dans nos deux chattes en chaleur….ça te plairait ?Comprimé dans son écrin, mon sexe me faisait mal, je hochais oui de la tête en guise de réponse. Manon m’embrassa longuement et voluptueusement. A la sortie de notre baiser, elle fit glisser sa langue sur mes lèvres.Hum, je kiffe….tout ce que tu acceptes de moi…..Et…… quand on aime le sexe…..on aime tout…..je suis sûre que tu aimes tout……Manon me laissa en plan, elle se posa sur le canapé, allumant la télé. Vête du seul string rose, la queue douloureuse comprimée dans sa cage, je rêvais à la semaine prochaine.Toute la semaine qui suivit, Manon sortit beaucoup, partant tôt le matin, rentrant tard le soir, à chaque fois que je lui demandais ce qu’elle avait fait, elle restait évasive.Les deux premiers jours, à son retour, je lui avais demandé de libérer ma queue mais à chaque fois elle avait refusé, me menaçant de tout balancer à sa sœur si je continuais à me plaindre.Le troisième soir, la soirée était déjà bien avancée, Manon rentra assez tard, elle semblait avoir bu un coup. Alors que je regardais sagement la télé, elle baissa son pantalon, retira dans la foulée sa culotte et s’allongea face à moi son sexe face à moi.Viens me ...
«123»