1. Laurence se déchaine (2)


    Datte: 08/02/2019, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme

    Jean-Marie n’y croit pas, ce qu’il vient de vivre est irréel !!! Après avoir pris sa douche, il profite de s’imprégner à pleines narines, à nouveau, le parfum de cette petite culotte de dentelle, en humant l’entrejambe. Puis il passe un caleçon, et un tee-shirt. Mais en se regardant dans la glace, il ne trouve pas sa tenue suffisamment provocante. Il retire le caleçon, restant nu sous son tee-shirt, et même s’il exhibe partiellement son pénis, cela ne peut que l’exciter, lui redonnant un début d’érection, incontrôlable. Ses tongs, et le voilà fin prêt, pour la suite de sa chaude soirée de plaisirs fous. Chez Laurence et Jean-Marc, chacun se prépare. Jean-Marc a lui aussi eu la même idée que Jean-Marie en ne mettant qu’un tee-shirt. C’est ainsi qu’il accueille Jean-Marie alors que Laurence est toujours en préparatifs dans la salle de bain. — Entre... Nous avons eu la même idée, je vois... Laurence nous prépare je ne sais quoi... Elle s’est collée dans la salle de bain... Assieds-toi... Comment as-tu trouvé ce petit jeu ??? — Je n’en reviens pas moi-même... Qui l’aurait cru... Jean-Marie vient s’asseoir sur le canapé de cuir alors que Jean-Marc, lui, s’assied dans un des fauteuils de cuir face à lui. Si ce dernier se tient les jambes ouvertes, son invité, par retenue, garde ses jambes fermées. — Alors, raconte-moi... Qu’est-ce qui t’a attiré ?? Comment as-tu découvert ta voisine ??? — Dès que vous avez emménagé dans les premiers jours, j’ai surpris la petite Laurence, par ...
     hasard, alors que je me trouvais à l’étage et qu’elle avait la fenêtre de la salle de bain entre-ouverte. À la sortie de la douche, elle s’était placée face à nous, ayant retiré son drap de bain en éponge, nue, elle regardait vers nos fenêtres, tout en massant à pleines mains ses mamelons, qu’elle paraissait caresser, de ses doigts experts, l’obligeant rapidement à prendre appui à la paroi du mur, la tête en arrière... Je ne voulais perdre aucun détail de son exhibition, car elle ne se cachait pas, après avoir longuement tripoté ses mamelons, elle s’est attaquée à son orifice vulvaire, clitoridienne, elle se fit très impliquée, toujours face à chez nous, et commença son spectacle... Avec pour seule idée, se faire surprendre. En jouant de ses doigts entre sa fourrure brune et encore bien humide, qu’elle trifouilla, puis se montrant un peu plus, elle se releva, laissant la fenêtre totalement ouverte, son pied droit sur le rebord du lavabo, pour mieux se doigter, faisant osciller au moins trois de ses doigts, j’en pouvais plus... À mon tour, je m’activais, déjà, en ouvrant la fenêtre, me montrant. Sur le coup, elle s’interrompit, mais, ou trop excitée d’être maté, ou... Sur ces entre-faits, Laurence vient les rejoindre, elle a mis une tenue de soirée, qui va avec celles de ses deux cochons de voyeurs. Un caraco de dentelles, qui voile à peine, sa petite et ferme poitrine, dont ses mamelons rosâtres, pointent dans l’attente d’un massage jouissif, car, si elle est une hyper ...
«1234»