1. Mystérieuse st sylvestre


    Datte: 08/02/2019, Catégories: Mature, Partouze

    Cette année encore nous avons droit à l’immuable réveillon de la st sylvestre chez mes beaux-parents en compagnie des deux frères de Sylvain mon mari, à savoir que l’un deux est récemment divorcé et évidement de mon beau père et de ma belle-mère, les enfants sont exclus de cette réunion de famille, noël suffit !En arrivant je suis un peu gênée des regards des hommes sur ma silhouette il me semble que leurs yeux voient à travers ma mini robe noire, qu’ils devinent que je n’ai pas de soutien-gorge je le conçois mais mon absence de petite culotte ils ne peuvent pas le deviner … c’est une idée de Sylvain qui jugeait que les contours d’un slip faisaient disgracieux- Fait le pour moi chérie, je serais seul à savoir que ta chatte est accessible, tu profiteras de mon excitation quand nous iront nous coucher !- Tu connais tes frères Vanessa, ils ont le regard vicieux surtout Michaël le célibataire, même quand il était accompagné il avait toujours le regard qui trainait là où il ne fallait pas- Ça prouve que j’ai une belle femme mais il n’oserait jamais porter la main sur toi voyons- Si tu le dis … si je pense trop souvent à ton désir pour moi mes cuisses vont être constamment nappées de mouille …- Tu iras te sécher de temps à autre à la salle de bain voilà tout !N’empêche que j’ai encore raison Michaël n’arrête pas de lorgner mes fesses ce soir, ses yeux d’un bleu perçants disent : tu n’as pas de culotte salope, j’aimerais bien te passer la main au cul ! ceci dit les deux autres ...
     mâles n’en pensent pas moins malgré la présence de leur épouse!A minuit pile une tradition existe, mon beau père coupe la lumière durant trois minutes le temps que nous nous souhaitions la bonne année entre époux, debout derrière nos chaises le compte à rebours s’égrène jusqu'à minuit pile, il fait noir, Sylvain m’enlace pour un baiser passionné , comme à son habitude, protégés par l’obscurité il en profite pour me peloter les seins … son autre bras sert à me plaquer contre lui … mais alors a qui est cette main qui s’infiltre entre mes cuisses que j’ouvre sans méfiance ??? en l’absence de string deux d’entre eux pénètrent ma vulve sans difficulté et ravage mon intimité, mon clitoris dégagé et malmené je n’ai plus la volonté de refuser cet acte audacieux, mon mari doit se demander pourquoi je me trémousse ainsi mais croyant qu’il en est la cause ne cesse pas le baiser de plus en plus ardant, à deux doigts de jouir (si je puis m’exprimer ainsi !) je lui mords la langue lorsque son père annonce la réapparition de la lumière au cas où certains en profiteraient pour se permettre certaines familiarités … prise de panique je resserre les jambes et essaie de reprendre une attitude décontractée tout en essayant de voir qui est celui qui s’est permis de me doigter- Ça va Vanessa ? tu es toute chose, c’est mon patin qui t’as fait autant d’effet ?- Oui… sans doute, je suis obligée d’aller éponger ma chatte sinon bonjour la tache sur la robe- Mmuuummm tu m’excite déjà ! dommage que je ne ...
«1234»