1. [VU SUR LE NET] Kary-04


    datte: 08/02/2019, Catégories: BDSM / Fétichisme, Lesbienne, Tabou, Auteur: benoit30,

    Mercredi 6 avril-Bon, je suis fière de ma nouvelle acquisition. Te rend tu comptes, petite salope, que tu fais maintenant partie de mes choses les plus précieuses.-Heu! ... Oui... Merci Madame.-Je vais instaurer de nouvelles règles à présent, que tu vas devoir suivre à la lettre. Il ne faut pas que tu oublies que chaque soir, avant de te coucher, tu dois continuer d'écrire ton journal intime et cela tous les soirs sans exception.-Oui Madame-Cela veut dire que je veux ton texto lorsque tu te lèves le matin, lorsque tu vas te coucher, lorsque tu reçois un appel téléphonique, lorsque tu es à l'épicerie, arrivée au travail, lorsque tu dînes avec une copine, avec tes parents, enfin je veux tous les détails de chacune de tes journées sans exception et en temps réel. C'est Clair?-Oui MadameElle voulait vraiment prendre le contrôle de ma vie au sens propre. Je venais vraiment de plonger dans cette nouvelle vie. J'étais tellement nerveuse, tout ce contrôle, le fait d'être littéralement possédé par quelqu'un, c'était terrifiant. Mais en même temps, c'était jouissif.-Aussi, à partir d'aujourd'hui, je veux que tu continue de ton entretenir ton corps, je veux qu'il ne reste comme cela, sans aucun poil.-Pas de problème Madame, depuis très longtemps, je voulais que mon corps n'ait aucun poil. Alors, je me suis fait faire tout le corps à l'électrolyse et au laser. Depuis près de deux ans maintenant, il n'y a plus rien qui pousse à aucun endroit.-Une vraie petite salope toi alors, j'en ...
    suis ravie. Maintenant, tu vas aller sortir tous tes jouets bdsm et sexuelles et tu vas les disperser sur ton lit.Je suis donc partie en direction de ma chambre, mais aussitôt un pas de fait que Madame m'a giflé en m'ordonnant e faire le trajet à quatre pattes. J'ai donc parcourue le couloir, suivie par ma Maîtresse qui en profitait sûrement pour observer ma croupe offerte à elle. Une fois dans ma chambre, elle m'a permis de me relever. J'ai pris la clés de mon coffre à jouet qui se trouve dans le dernier tiroir de ma table de chevet et je suis allée dans mon walk-in chercher tous mes jouets que j'ai étalé sur le lit. J'avais honte d'exposer ainsi ces choses si intime. Tous ces jouets qui m'avaient permise de tenir le coup, qui m'avait permise de contrôler mes pulsions dévorantes.-Allez, au coin maintenant.Je me suis approchée d'un coin de ma chambre, face au mur. Madame s'est approchée de moi et à placer mes mains dans le dos, puis elle m'a obligée à garder les jambes bien écartées. Elle m'a ensuite pincé le lèvres vaginales avec force et tirée avec sa main vers le haut. Je sentais mes lèvres s'étirer, je me suis retrouvée sur la pointe des pieds, le visage contre le mur. Elle m'a maintenue ainsi tout en me faisant la leçon.-A l'avenir, lorsque je vais te dire au coin, petite pute, tu trouves le coin le plus près, tu t'y rends, tu places tes mains dans ton dos et tu écartes les jambes et tu appuis ton front sur le coin. Sauf si je te donne une autre consigne.Slacccc! Slacccc! ...
«1234»