1. Une grosse cochonne


    datte: 08/02/2019, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Stete79300,

    C’est la fin des partiels, plus qu’un TP de physique lundi et mon année universitaire est finie, vu mon passé avec la physique ce n’est qu’une formalité. Malgré tout je décide de rester dans ma chambre d’étudiant le week-end afin de me reposer et d’assurer lundi. En plus je suis de nouveau célibataire Florence ma copine depuis le lycée et moi avons rompu notre relation de deux ans n’étant basée que sur le sexe. Les copains eux rentrent chez eux et prévoient de faire la fête. Il n’y a donc que très peu de monde au restaurant universitaire en ce samedi. Une jeune fille est attablée et trois « petits cons » s’en prennent à elle la traitant de grosse vache folle. J’ai horreur des moqueries gratuites et méchantes je mets donc fin au supplice de la malheureuse et m’assois pour manger avec elle après avoir chassé les inopportuns. « _ Merci me dit elle les larmes aux yeux. _ Je t’en prie ce n’est rien et ne pleure pas ne va pas abîmer un si charmant visage. C’est vrai que son visage n’est pas ingrat comme beaucoup de femmes rondes elle a une tête charmante. Elle rougit et me sourit. Je prends le temps de la regarder, des cheveux longs soigneusement attachés, un peu de maquillage, des yeux superbes, du vernis ; on voit qu’elle prend soin d’elle. Elle porte des vêtements amples pour cacher un max sa silhouette mais vu sa stature elle dépasse allégrement le quintal. Ravi de te rencontrer malgré les circonstances, je m’appelle Stéphane. _ Réellement enchantée moi c’est Claudia. » On ...
    discute alors de nos cursus respectif et j’apprends que si elle reste à la fac c’est qu’elle n’a pas de voiture et qu’elle rentrera dans sa famille quand son père sera en vacances et pourra la chercher. Elle habite également à 3 km du RU, chevalier servant jusqu’au bout je me propose de la ramener chez elle dans ma voiture. Je raccompagne Claudia à son appart où elle me propose d’entrer prendre un café, ce que j’accepte volontiers. A peine rentrés chez elle, elle ferme la porte à clef et glisse la clef dans son encolure. « Hop la clé est en sécurité, si tu veux sortir tu sais où la prendre dit elle en rigolant. _ Méfie toi je pourrais essayer je réponds rentrant dans son jeu. Et nous rions. _ Mets toi à l’aise et visite pendant que je prépare le café. » C’est un petit appart pour étudiant comme en trouve beaucoup, un coin cuisine, une pièce de vie et une chambre. Tout est bien rangé par rapport au bazar dans ma chambre. « Tu peux voir ma chambre si tu veux ! Elle va te plaire. » Je rentre j’aperçois d’abord l’armoire avec ses grands miroirs, le bureau avec son pc allumé, puis un lit king size et deux grandes étagères. J’ai du mal à croire ce que j’y vois, des dvd pornos soigneusement classés, des godes de toutes les tailles et divers boîtes de capotes de toutes tailles et toutes marques. « Je collectionne tout ce qui a un rapport au sexe me confie t elle malheureusement je ne joue pas souvent avec mes jouets et tu es le garçon le plus beau qui ne soit jamais entré. J’espère que ...
«123»