1. Ma tante, une pute en devenir (3)


    datte: 09/02/2019, Catégories: Inceste, Auteur: Foot720,

    3 – Un fantasme à réaliser Ce premier jour était parfait ! Nous avons baisé une nouvelle fois le soir aussi ardemment que la première fois. Le lendemain je voulais réaliser un de mes fantasmes. Prendre ma tante dans sa voiture. Il était quatorze heures et nous étions sur le canapé, évidemment, nus. Je commençais à avoir de nouveau envie de ma tante, et un début d’érection arrivait. Sans attendre, je lançais à ma tante : — On baise ? — Je commence à avoir envie, aller ! Ma tante se leva et commença à monter les escaliers. — Tu vas où ? — Bah dans la chambre ! — On ne va pas faire ça toujours au même endroit. Suis-moi. Je pris donc la main de ma tante et l’emmena dans la véranda. Sa véranda avait une baie vitré qui donnait sur le jardin, où était garée Sa voiture ! Pour être sûr qu’elle accepte, je ne lui ai pas proposé tout de suite. — On va faire ça sur la table. Ça va être excitant ! Elle était visiblement très enthousiaste à l’idée de se faire prendre sur une table. Elle se coucha rapidement sur le dos. Plutôt que de la baisé, je voulais m’amuser un peu avec ses seins. Je montais donc sur la table pour m’asseoir sur elle et mettre ma bite entre ses énormes nibards. — Qu’est-ce que tu fais ? Prends-moi ! — Non, branles-moi entre tes seins ! Elle resserra la pression de ses seins sur ma bite et commença à me branler énergiquement. Je savais ce que je voulais faire, lui jouir rapidement dessus. Elle continua donc pendant quelques minutes puis, alors qu’elle ne s’y attendait ...
    pas, je lui envoyai une bonne dose de sperme sur le visage et le haut de sa poitrine. — Déjà ! Mais on commence à peine. Me dit-elle déçu. — Viens me sucer pour me refaire bander alors. — Attends, il faut que j’essuie ça, en me montrant son visage. — Non garde le, c’est parfait ! Elle n’était visiblement pas très ravie de ça mais se mit quand même à genoux pour me sucer. Et il ne fallait pas longtemps pour me redonner de la vigueur. Je lui dis donc de se mettre à quatre pattes sur la table. Elle le fit, puis je me mis à pénétrer vigoureusement sa chatte. Après plusieurs pénétrations, je passais enfin à l’action. Je me retirai et me dirigea vers la baie vitrée. — Tu fais quoi ? — J’ai envie de te prendre dans ta voiture ! — Mais ça va pas, les voisins pourraient nous voir. — Ne fais pas ta sainte-nitouche, les salopes aiment se faire prendre partout. Cette phrase venait de lui faire un déclic et elle se leva pour s’habiller. — Tu vas pas t’habiller pour faire trois mètres. Aller, vas dans ta voiture ! Elle était visiblement gênée mais finalement elle sortit et alla directement dans sa voiture. Je la suivi et lui dis : — Tu vois, c’est pas la mer à boire. Va sur la banquette arrière. Elle s’exécuta et je la fis se mettre à genou sur les sièges arrières en regardant par le pare-brise arrière. Mais je voulais plus. Je pris donc les ceintures de sécurité. — Donne tes mains. — Tu vas vraiment m’attacher ? — Ca sera encore mieux que tu sois vraiment soumise non ? — C’est vrai que ...
«12»